logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
19

70 ans et maître de guilde PvE HL !

Le 31 janv. 2012 à 13:40, par
Marthazon, 70 ans et maître de guilde !

Elle a 70 ans, elle joue une Mage Gnome, elle a le titre de Maréchal, elle dispose de Courroux du dragon, le Repos de Tarecgosa et elle est maître d’une guilde qui réalise des raids 25 au sein de l’Âme des dragons. Tel est l’incroyable sujet d’une interview récemment parue sur WoW Insider. Pour notre plus grand bonheur, Enigmatik en a traduit les grandes lignes.

Découvrez sans attendre la joueuse la plus atypique de la communauté de World of Warcraft !

  • Personnage principal : Marthazon
  • Guilde : Spartans
  • Serveur : Dalaran (US)
Marthazon

Marthazon

WoW Insider : niveau 70 dans la vraie vie et chef d'une guilde qui réalise des raids dans le jeu ? Ce n'est pas habituel ! Racontez-nous comment vous avez débuté l’aventure dans World of Warcraft.

J'ai commencé à jouer au jeu en janvier 2005. Mon personnage se nommait Marthazon et j’évoluais côté Alliance. Un mois plus tôt, j’avais testé le jeu côté Horde pour jouer avec ma fille. Elle avait un Démoniste Mort-vivant. Ma fille, qui a 33 ans, savait que j’appréciais les univers médiévaux/fantastique, que ce soit dans la littérature ou dans les films. Quand mes enfants étaient petits, je leur lisais le Seigneur des Anneaux, c’était un rituel. Ma fille a acheté World Of Warcraft quand il est sorti et n’a pas arrêté de me harceler afin que j'essaie le jeu. Elle savait que j'allais l'adorer !

WoW Insider : Et évidemment, vous l'avez adoré ! Commencer le jeu grâce à des joueurs plus jeunes, c’est une méthode commune pour les joueurs plus âgés. Toutefois, la plupart des gens de votre âge semblent rester dans la partie « casual » du jeu. Comment avez-vous commencé les raids ?

J'ai rejoint la guilde Spartan dès le niveau 15. Si je me rappelle bien, notre chef de guilde de l'époque était niveau 40 et c'était le joueur le plus haut niveau de la guilde. La guilde a parcouru tous les donjons du jeu et notre première aventure au Cœur du magma m'a donné goût aux raids. J'ai vraiment adoré apprendre les stratégies, les manières les plus sûres et efficaces de tuer chaque boss. A ce moment-là, la guilde utilisait des joueurs "pick-up" pour remplir le raid de 40 joueurs. Ainsi, beaucoup de soirées de raid étaient retardées ou tout simplement annulées.

A cette époque, j’en ai donc profité pour passer au PvP. Je me suis dépêchée d’atteindre le grade PvP de Maréchal (le plus haut de l'alliance ndlr).

A 70 ans, Marthazon est maître de guilde !

A 70 ans, Marthazon est maître de guilde !

WoW Insider : Et maintenant vous êtes chef de guilde...

Au cours de "The Burning Crusade", notre chef de guilde a trouvé qu'il était trop préoccupé par sa vie réelle pour continuer de jouer. Il m'a ainsi passé le rôle de maître de guilde en décembre 2007. Tout d'un coup, j'étais devenue responsable de la réussite des objectifs PvE de la guilde. Après de longues discussions avec tous les officiers, nous sommes arrivés à la même conclusion : faire passer la guilde à un format d'équipe et maintenir un groupe de joueurs capables de raider 3 soirs par semaine. Nous souhaitions garder à l'esprit que la vie réelle est le facteur le plus important pour la plupart des joueurs et qu'il ne fallait donc pas pénaliser le joueur qui ne pouvaient pas raider à cause de leur vie réelle.

Ce n'est pas l'âge qui compte !

Ce n'est pas l'âge qui compte !

WoW Insider : Cela semble être une guilde qui raid avec un style… atypique !

Nous raidons trois fois par semaines : le mardi, jeudi et lundi. Comme je l'ai dit, nous raidons en équipe : à peine plus de 25 joueurs pour être sûr de compléter le groupe. Quand il nous manque trop de monde, nous nous rabattons sur des raids à 10 joueurs. Actuellement, nous recrutons des joueurs dans l’espoir de former un 3ème raid de 10 joueurs et ainsi nous assurer de pouvoir avoir un raid 25 chaque soir.

Tous nos membres ont mon numéro de téléphone. Ils me tiennent ainsi au courant de leur présence au raid. Je planifie les raids chaque début de mois et les ajuste en fonction des disponibilités de chacun. Tenir à jour le planning est la première chose que je fais le matin.

En plus de l'Âme des dragons, nous profitons également des week-ends pour aller aux Terres de feu. Cela permet à d’autres membres de la guilde d’obtenir leur Courroux du dragon.

WoW Insider : Sur quoi la guilde travaille-t-elle en ce moment ?

Ultraxion en mode 25 joueurs (normal) , l’Echine et la Folie d’Aile de mort en mode 10 joueurs. Les vacances ont un peu ralenties notre progression.

WoW Insider : Et par-dessus tout, nous avons découvert que vous disposiez du Courroux du dragon, le Repos de Tarecgosa! Félicitation ! Expliquez-nous un peu le long chemin que vous avez parcouru pour récupérer cet objet légendaire.

Courroux du dragon, le Repos de Tarecgosa était tout simplement un cadeau de ma guilde. La collecte des différents objets a été tellement longue qu'il m'a fallu des joueurs attitrés afin de récupérer tous les éléments. La seule partie où il fallait être seul - Le Nexus - s'est révélée très amusante, mais cela n’a rien à voir avec le travail qu'a fourni ma guilde.

WoW Insider : A présent, votre mari ne raid pas. Ainsi, quand jouez-vous avec lui… Ou bien ne jouez-vous pas avec lui ?

Nous accomplissons les quêtes journalières et farmons les composants des raids ensemble. C'est très rare que nous passions un jour sans jouer ensemble. Nous jouons le matin et nous nous déconnectons vers midi. Je reviens de temps en temps au cours de l'après-midi pour parcourir quelques donjons aléatoires. Mais je travaille aussi sur l’arbre généalogique de ma famille ! L’après-midi, j’alterne donc World of Warcraft et arbres généalogique.

Quand arrive l’heure du raid, je me consacre entièrement à cette tâche. Je fais en effet partie des personnes qui aiment découvrir de fond en comble le travail proposé par les développeurs. Je cherche toujours à découvrir la meilleure stratégie pour venir à bout d’un combat. Dans le jeu, mon mari aime avant tout l’histoire et les rerolls. Il dit ne pas avoir de patience pour les raids et les morts sans fin.

Le matin, j'organise le raid du soir

Le matin, j'organise le raid du soir


WoW Insider : Ça semble être le parfait compromis ! Marthazon a toujours été votre main ? Jouez-vous certains rerolls de manière sérieuse ?

Marthazon a toujours été mon main. J'ai des rerolls (j'ai monté la plupart des classes et des races pour apprécier leur histoire et leur zone). J'ai une Prêtresse avec lequel je peux raider quand la guilde en a besoin. Elle est drôle... mais ce n'est pas ma Mage. Les autres rerolls sont justes des personnages pour m’aider à farmer des objets.

WoW Insider : Quel est l'âge moyen des membres de votre guilde ?

L'âge moyen se situe entre 28 et 33 ans. Nous avons un certain nombre de couples avec des enfants dont certains ont même l’âge d’aller à l’université !

WoW Insider : Trouvez-vous qu'il y a un gouffre générationnel entre vous et les membres de votre guilde ?

Pas vraiment. De temps à autre, il arrive que quelqu'un dise quelque chose (particulièrement sur le canal commerce) que je ne comprends pas... Je demande alors de l’aide sur le canal guilde (ce qui en fait rire plus d’un !)

Le plus gros gouffre générationnel que j'ai vécu s’est déroulé quand j'étais niveau 40. Quand j'ai rejoint cette guilde, j'étais étonnée de voir qu'une grande partie - la majorité - des membres étaient des personnages féminins. Je me souviens avoir pensé que c'était très prometteur de voir autant de femmes impliquées dans le jeu.

Un jour où je parcourais Zul'Farrak avec ma guilde, une Elfe de la nuit, a écrit quelque chose dans le chat. J'ai alors réagi en disant : "Ça ressemble à ce qu'un homme dirait !". Le groupe s'est alors arrêté et les autres joueurs m’ont informé que j'étais la seule femme de la guilde. Non sans mal (mais avec beaucoup de rires), ils m’ont alors expliqué pourquoi ils jouaient des personnages féminins.

Au départ, je pensais que les personnages féminins étaient tous des femmes

Au départ, je pensais que les personnages féminins étaient tous des femmes

WoW Insider : Avant de commencer World of Warcraft, étiez-vous à l’aise avec les ordinateurs ? Ou bien le jeu a-t-il été une introduction à cet univers ?

Les ordinateurs ont depuis le début faits partie de ma vie. Après avoir quitté l’armée dans les années 50, mon père a travaillé comme programmeur de données avec les premiers ordinateurs de la GSA. J’ai donc toujours été fasciné par les nouvelles technologies. Avant de partir à la retraite, mon travail consistait à gérer le suivi informatisé des livraisons d’un grand parc de camions. J’ai aidé à développer le programme de suivi des livraisons.

Quand mes enfants étaient plus âgés, nous avions acheté un VIC-20 et des dizaines de "text game".

WoW Insider : Vous baignez donc dedans depuis longtemps ! Avec l’âge, y a-t-il quelque chose dans World of Warcraft que vous faites plus lentement ou avec moins d’efficacité ? Diriez-vous que votre âge vous handicape dans le jeu ?

Tant que j’accomplis ma partie de la tâche, c'est rare que quelqu'un me demande "Quel âge as-tu ?". Tant que je peux cibler le bon monstre et savoir ce que j’attends de mes compagnons de raids, je me sens capable de jouer.

D’ailleurs, je ne suis pas la plus vieille dans la guilde. Cet honneur revient à mon mari, qui a 72 ans. Cependant, il n'aime pas participer aux raids. C'est notre chef de l'hôtel des ventes : il assure les réparations coûteuses de nos membres de guilde. WoW est un excellent et peu onéreux passe-temps pour nous autres les vioc'. Bien moins cher que le golf !

Mon mari est le doyen de la guilde. Il a 72 ans !

Mon mari est le doyen de la guilde. Il a 72 ans !

WoW Insider : Très bien ! Ceci dit, qu'est-ce qui vous donne envie de continuer de jouer à World of Warcraft ?

Vivant d'une source de revenus fixe, World Of Warcraft offre beaucoup de divertissement pour peu de dépenses. Jouer à World of Warcraft n’implique pas d'utiliser la voiture, d'affronter le trafic, la foule, le temps, d'acheter des tickets ou de payer des frais.

Lorsque je joue, je dois penser à ce que je vais faire. Je ne suis donc pas un légume qui passe le temps à regarder la télé. Blizzard arrive régulièrement à proposer du nouveau contenu ça me donne continuellement envie de jouer.

Source : WoW-Insider

Avatar de Mamytwink

À propos de l'auteur : Mamytwink

Mamytwink est le fondateur et webmaster de Mamytwink.com. Depuis octobre 2009, il s'occupe du développement du site et en est également le rédacteur en chef. Il s'assure de la bonne couverture de l'actualité d'Azeroth au quotidien.

Retour aux news

Commentaires (19)

Retour aux news