logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
32

Citadelle des flammes infernales : l'aperçu officiel

Le 05 juin 2015 à 14:09, par
Citadelle des flammes infernales : raid du patch 6.2

Le prochain raid, la Citadelle des flammes infernales, du patch 6.2 se situe au cœur de la jungle de Tanaan. Ce nouveau défi composé de 13 boss proposera aux joueurs de nouvelles récompenses dont l'ensemble T18.

Blizzard nous offre un aperçu complet de ce qui vous attend lors de la prochaine mise à jour. La présentation de chaque boss est accompagnée d'une note informative de la part du concepteur. Il est très intéressant de comprendre les choix de l'équipe sur les différents personnages que vous rentrerez.

Blizzard Posté par Blizzard (Source)

Aperçu de la mise à jour 6.2 : le raid de la citadelle des Flammes infernales

Après avoir encouragé Grommash à ériger cette gigantesque forteresse au cœur de la jungle de Tanaan afin de préparer l’assaut d’Azeroth, Garrosh lui suggéra un nom venant d’un autre monde, un autre temps même. Il avait rêvé du puissant fer orc dominant de sa présence colossale et majestueuse un paysage sans commune mesure avec les étendues désolées de l’Outreterre qu’il avait connues. Pourtant, si les temps changent, l’histoire, elle, ne se répète-t-elle pas ?

Au cœur de la jungle de Tanaan, la citadelle des Flammes infernales écrase le paysage de son ombre et de son influence. Les héros d’Azeroth et Draenor ayant bravé les dangers de Cognefort et de la fonderie des Rochenoires doivent à présent se lancer à l’assaut de cette forteresse gangrenée, car les horreurs qui grouillent dans les ténèbres de ses entrailles menacent tout Azeroth.

Dans la citadelle des Flammes infernales, les personnages-joueurs découvriront des objets de niveau 675-685 en mode outil Raids et des objets pouvant atteindre le niveau 735 en mode mythique. Avec de la chance, ils pourront également dénicher une nouvelle mascotte rare, le gardien de nid corrompu, qui viendra s’ajouter à leur ménagerie. Un niveau d’objet minimal de 650 sera nécessaire pour utiliser l’outil Raids.

Rempart de Fer (zone extérieure)

""

Assaut des Flammes infernales

Avec l’aide de la compagnie de mercenaires Boîte-Noire, la Horde de Fer a fabriqué des engins de siège dévastateurs à l’ombre de la citadelle des Flammes infernales. Ils doivent servir lors de la future attaque des capitales d’Azeroth. Maintenant que les chars ont été modifiés pour utiliser de l’énergie gangrenée, le maître de siège Mar’tak attend l’ordre de Gul’dan pour donner l’assaut.

""

Notes du concepteur : À l’image de l’évènement Butin de Pandarie pendant le siège d’Orgrimmar, ce raid ne propose aucun boss unique à éliminer. Les personnages doivent repousser des vagues d’assaillants et récupérer des munitions dans les carcasses de leurs engins, puis les utiliser à bon escient, pour armer les impressionnants canons des Flammes infernales déployés dans la cour. La victoire leur est acquise lorsque les portes de la citadelle cèdent.

Saccageur de Fer

Les plans du saccageur de Fer ont été découverts dans l’atelier de Boîte-Noire en personne après la chute d’Orgrimmar ; il s’inspirait des puissants assemblages de la Légion et devait être le chef-d’œuvre du maléfique gobelin. Le projet a été accompli après la mort de Boîte-Noire et a porté la puissance militaire de la Horde de Fer vers de nouveaux sommets.

""

Notes du concepteur : Nous pensions tout d’abord opter ici pour un saccageur gangrené d’Outreterre typique, mais la facette la plus mécanisée de la Légion ne se manifeste vraiment qu’à l’occasion d’une invasion à grande échelle, ce qui ne semblait pas approprié dans ce contexte. Nous avons donc travaillé sur une interprétation différente du saccageur gangrené, qui évoque davantage le pinacle des engins de siège d’inspiration gobeline que Garrosh a apporté à la Horde de Fer. Il s’agit d’une version perfectionnée du mastodonte de fer qui défendait autrefois Orgrimmar, adaptée pour utiliser de l’énergie gangrenée.

Fosses de Mannoroth

""

Kormrok

Aussi ancien que Draenor, Kormrok dirigeait autrefois Gorgrond, alors que les créatures terrestres tâchaient d’échapper à la fureur destructrice du magnaron géant. Puis la Horde de Fer est arrivée ; elle a piégé la créature titanesque et essayé de briser sa volonté. Mais toutes ses tentatives se sont soldées par un échec… du moins, jusqu’à l’ascension de Gul’dan, car Kormrok n’a pas pu résister à son pouvoir gangrené.

""

Notes du concepteur : D’une manière générale, l’étage inférieur de la citadelle des Flammes infernales évoque la Horde de Fer telle qu’elle était avant de tomber sous l’influence de Gul’dan, tandis que les niveaux supérieurs démontrent plus directement la puissance du Conseil des ombres et de la Légion. Avec les engins de siège, les gigantesques bêtes de Gorgrond constituaient le fer de lance des forces d’invasion de la Horde. Rien de surprenant donc à ce que Gul’dan cherche à les corrompre et à les imprégner de ses énergies gangrenées.

Cour du Sang

Haut conseil des Flammes infernales

Des milliers d’orcs de la Horde de Fer ont accepté le sang de Mannoroth, mais peu sont devenus aussi puissants que ces trois champions gangrenés. Dia Sombre-Murmure, maîtresse de la magie du Vide et exilée du clan Ombrelune, est devenue le bras droit de Gul’dan. Assoiffé de sang, Gurtogg est sorti vainqueur de centaines de combats. Il n’a été tenu en échec qu’une fois, par le maître-lame Jubei’thos, aucun ne parvenant à prendre l’avantage. Ils servent Gul’dan comme hauts gardes et conseillers militaires.

""

Notes du concepteur : Nous ne pouvions concevoir un raid d’orcs gangrenés en Draenor sans évoquer Gurtogg Fièvresang, le boss brutal du Temple noir. Sa fameuse technique, Fièvresang, refait d’ailleurs son apparition lors de ce combat. Au côté de Gurtogg se sont assemblés les champions d’autres clans orcs alliés. Rongés par les énergies gangrenées, ces combattants incarnent la puissance et la spécificité de leur clan.

Kilrogg Œil-Mort

Kilrogg Œil-Mort, seigneur de guerre de l’Orbite-Sanglante, a pris la tête de son clan après s’être livré à un rituel pour connaître les circonstances de sa mort. Armé de ce savoir, il a alors mené sans crainte son clan à travers d’innombrables campagnes, avançant inexorablement vers la fin glorieuse de ses désirs. Les veines gorgées de sang démoniaque, Kilrogg vous attend maintenant dans la citadelle des Flammes infernales jusqu’à ce que vienne son heure… ou la vôtre.

""

Notes du concepteur : Depuis que les vidéos Seigneurs de guerre ont mis en scène le rituel macabre si cher au clan de l’Orbite-Sanglante, il nous a paru évident que le thème des visions de mort devait faire partie intégrante de ce combat. Reste à déterminer si ces visions sont immuables... Celui qui connaît son destin a-t-il le pouvoir de le changer ?

Antichambre des Flammes infernales

Fielsang

Au cœur du mausolée Auchindoun, Teron’gor, le lieutenant du Conseil des ombres, s’est repu de centaines d’âmes draeneï jusqu’à devenir une véritable abomination boursouflée. Devenu plus qu’un simple orc, Teron’gor a abandonné son ancien nom pour prendre celui de Fielsang.

""

Notes du concepteur : Cet affrontement trouve ses origines dans les halls d’Auchindoun et le vieil adage populaire « si l’ennemi n’est pas mort sous vos yeux, alors il n’est peut-être pas mort du tout ! ». À noter que, comme l’a démontré Kael’thas, l’inverse de cette règle ne se vérifie pas forcément. Dans tous les cas, la confrontation avec Fielsang évoque notamment les combats contre C’Thun et Yogg-Saron. Certains héros dévorés atterrissent dans l’estomac de la monstruosité, où ils doivent empêcher des âmes prises au piège de s’échapper et de s’en prendre au reste du raid.

Tourment de Grommash

Seigneur de l’ombre Iskar

Lorsque ses efforts pour ressusciter Terokk et reconquérir le pouvoir ont échoué, Iskar a été contacté par Gul’dan, qui lui a fait une offre et lui a promis de briser l’ancienne malédiction de Sethe. À nouveau capable de voler, revenu des ombres, mais toujours maître de l’illusion et de la tromperie, Iskar peut enfin exercer sa vengeance.

Notes du concepteur : Vous avez commencé à vous méfier du Sage-ombre Iskar lorsque vous accomplissiez des quêtes dans les flèches d’Arak ? Eh bien, votre instinct ne vous a pas trahi... Ce combat a été particulièrement amusant à concevoir. Des illusions, un seul membre du raid muni d’un artéfact et capable de discerner la vérité... Il ne nous restait plus qu’à saupoudrer cet affrontement de techniques adaptées et d’interactions diverses.

Gangreseigneur Zakuun

Certains érudits de la Légion avancent que les gangreseigneurs sont une version évoluée des simples gangregardes, officiant comme massacreurs sous les ordres directs d’Archimonde. Leur cruauté n’a d’égale que leur force brute. Zakuun a été chargé d’une tâche nécessitant l’une comme l’autre : briser la volonté de fer d’un chef orc entêté et arrogant du clan Chanteguerre...

""

Notes du concepteur : Ce gangreseigneur représente un type de démon véritablement inédit. Nous voulions faire de cet adversaire le « Recousu » de la zone, un redoutable combattant de mêlée qui ne s’encombre pas d’alliés. Naturellement, pour forcer les joueurs à rester sur leurs gardes, il conserve quelques atouts dans sa manche.

Brèche du Gangrelien

Xhul’horac

Gul’dan a invoqué Xhul’horac des profondeurs du Néant distordu. C’est un des plus puissants revenants du Vide, une race d’êtres parasites du Vide qui ouvrent des brèches dans les plans de la réalité, en consumant et en absorbant l’énergie et les êtres qui s’y trouvent. Gul’dan a perverti Xhul’horac en le nourrissant d’une énergie gangrenée écrasante et en utilisant ses pouvoirs pour ouvrir les portails à travers lesquels il compte rallier les forces de la Légion ardente.

""

Notes du concepteur : Nous avons créé de nombreux concepts de boss pour la citadelle des Flammes infernales en imaginant l’impact qu’auraient les énergies gangrenées sur différentes parties de l’écosystème de Draenor. À quoi ressemblerait une version gangrenée de l’un de ces revenants du Vide entr’aperçus dans les terres sacrées d’Ombrelune ? Xhul’horac est notre réponse à cette question. Les mécanismes de ce combat reposent sur la dualité entre les énergies ardentes gangrenées, d’une part, et le Vide ténébreux, d’autre part. Aux héros de jongler avec ces difficultés tout en combattant une créature qui possède un pied (ou plutôt une vrille !) dans chaque royaume.

Salles des Sargereï

""

Socrethar l’Éternel

L’âme des plus grands guerriers draeneï a été insufflée dans des assemblages brillants, qui servent de vigilants éternels chargés de la défense de leur peuple. À l’origine, Socrethar était un membre du Conseil des exarques. Puis il a sombré dans les ténèbres et a perverti ce rituel des plus sacrés en utilisant un assemblage gangrené pour préserver son âme, après sa défaite en Talador.

""

Notes du concepteur : Autre personnage bien connu, Socrethar est l’un des chefs des Sargereï que les héros avaient affrontés en Talador. Son âme est préservée à l’abri d’un assemblage, une version gangrenée du premier boss d’Auchindoun, ce qui nous a permis de jouer avec des idées que nous n’avons plus vraiment vues en jeu depuis l’époque de Tranchetripe et du repaire de l’Aile noire : pourquoi ne pas laisser temporairement un joueur contrôler un boss de raid et utiliser ses techniques ?

Velhari la Despote

Quand Gul’dan est allé faire son don aux Sargereï, Velhari, qui ne cachait déjà plus ses ambitions, avait gravi les échelons par la force brutale. Surnommée la Despote par ses ennemis, Velhari a été parmi les premiers à accepter le toucher gangrené, ce qui l’a rendue plus puissante encore. À présent, elle porte une parodie du symbole sacré naaru, qui témoigne de son attachement au nouvel ordre.

""

Notes du concepteur : Pour concevoir ce boss, nous nous sommes appuyés sur une idée simple, celle d’un anti-paladin ou d’un « redresseur de torts corrompu ». À quoi ressemblerait un combat contre un redresseur de torts draeneï gangrené ? La plupart des techniques de Velhari sont dérivées de mécanismes de paladin fondamentaux, comme les techniques générant ou consommant de la puissance sacrée (ou impie !), les auras ou encore Gardien des anciens rois. Chacune des trois phases de l’affrontement fait référence à l’une des spécialisations de cette classe.

Ascension du Destructeur

""

Mannoroth

Assoiffé de sang et extrêmement brutal, Mannoroth était l’exécuteur le plus craint parmi les lieutenants d’Archimonde, jusqu’à ce qu’il soit abattu d’un puissant coup de lame par Grommash. Après sa mort, son sang permit à Gul’dan de conclure un accord avec la Horde de Fer et ses alliés. Gul’dan et ses serviteurs tentent désormais de ranimer la dépouille brisée de Mannoroth, afin qu’il serve de nouveau la Légion.

""

Notes du concepteur : Ce combat se déroule au sommet de la citadelle, qui surplombe le paysage corrompu de la jungle de Tanaan. Il se compose de deux phases aux déroulements opposés : au début, les flèches gangrenées sont utilisées pour ouvrir le passage aux séides de la Légion, mais au fur et à mesure de leur destruction, Mannoroth se reconstitue peu à peu et recouvre sa force. La bataille, qui débute contre un groupe d’invocateurs et leurs acolytes alors que Mannoroth n’est qu’un tas d’ossements sur le sol, s’achève par une formidable confrontation face au seigneur des abîmes à nouveau au faîte de sa puissance.

La porte noire

Archimonde

Aux commandes des troupes de la Légion ardente, Archimonde le Profanateur fait partie des érédars qui ont trahi les draeneï d’Argus pour se mettre au service du titan noir, Sargeras. Après avoir traversé l’espace-temps, il arrive en Draenor pour surveiller le déroulement de l’invasion d’Azeroth et s’assurer que Gul’dan ne déçoive pas ses maîtres de la Légion.

""

Notes du concepteur : Nous avons inséré différents indices dans les quêtes de progression de niveau laissant supposer que cette confrontation aurait lieu un jour. Dans la chronologie d’origine, Kil’jaeden était la main dans les ombres qui avait dicté le sombre pacte de Gul’dan avec la Horde. Ici, en raison de l’intervention de Garrosh, le seigneur démoniaque a échoué, et Archimonde a hérité de cette sinistre responsabilité. Nous avons inclus quelques clins d’œil à la bataille du mont Hyjal (Feu funeste s’est imposé comme une évidence), mais Archimonde dispose lui aussi de nouveaux atouts. Même les plus grands héros d’Azeroth et de Draenor, pourtant à vos côtés dans cette épreuve, ne peuvent vous aider dans le Néant distordu...

Vous connaissez désormais l’ennemi ; espérons que, lorsque le temps viendra, vous serez fin prêt à vous lancer à l’assaut de cette citadelle gangrenée ! Le destin d’Azeroth est entre vos mains !

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (32)

Retour aux news