logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
5

Film Warcraft : le résumé d'un Q&A avec Duncan Jones

Le 13 mai 2016 à 11:56, par

Depuis longtemps, nous attendions tous le joli mois de mai afin de découvrir le film Warcraft prévu sur nos écrans le 25 mai prochain. Au fil des mois, de nombreuses interviews de Duncan Jones ont fleuri sur la toile permettant ainsi d'en apprendre un peu plus sur le film.

Cette nuit a eu lieu une rencontre plutôt originale entre le réalisateur et les fans sur Facebook. En effet, Le site IGN organisait sur sa page un Q&A très intéressant auquel s'est prêté le réalisateur. Aucun scoop n'a été dévoilé, mais des remarques très justes ont été formulées et nous vous proposons de les retrouver sous la forme d'un résumé fait par nos soins.

Résumé du Q&A avec Duncan Jones pour IGN

  • Personnages préférées dans Warcraft : le réalisateur Duncan Jones avoue avoir eu un coup de coeur pour Durotan et Draka.
  • Lieu préféré dans Warcraft : son endroit préféré reste l'auberge de la fierté du lion, non seulement parce que le décor y est juste incroyable, mais aussi parce qu'il aurait aimé y organiser une fête pour clôturer le tournage. Duncan jones aimerait qu'un jour Universal studio intègre l'auberge de la fierté du lion sur City Walk (ndlr : une zone commerciale proche des studios).

L'auberge de la fierté du lion dans le film Warcraft

"L'auberge de la fierté du lion dans le film Warcraft"

  • Scène préférée et scène coupée : Duncan jones ne souhaite pas dévoiler cette information au risque de spoiler le scénario. Toutefois, il nous informe qu'il aurait aimé garder la version médiévale du titre de Chesney Hawkes The One and Only et qui a été coupée.
  • Édition ultime du film : même s'il n'est pas certain que cette version du film sorte, Duncan Jones explique que Warcraft est comme les autres films, avec de nombreuses scènes coupées au montage et ce fut le cas aussi lors de l'écriture. Toutefois, il pourrait être amusant de mettre ces scènes en avant pour le plus grand plaisir des fans, comme dans une édition ultime du film.
  • Que peut apporter de plus Warcraft dans l'univers des films fantastiques : Peter Jackson a placé la barre très haut, mais l'univers de Tolkien catégorise un peu le genre. Les gentils sont les humains et les créatures "mignonnes", tandis que le côté méchant est accentué par la laideur des personnages. Avec Warcraft, une partie de l'essence même de l'histoire est de montrer que les héros peuvent émerger de tous les côtés.

Orgrim Mateau-du-destin dans Warcraft

"Orgrim Mateau-du-destin dans Warcraft"

Lothar dans Warcraft

"Lothar dans Warcraft"


  • Le contenu d'une future trilogie : si trilogie il y a, Duncan Jones espère que l'histoire reprendrait la suite du premier film et que nous aurions un fil conducteur et verrions la recherche d'un nouveau foyer pour les orcs.
  • Un film tout public : le principal objectif du réalisateur était de faire ressortir les traits de caractère des personnages afin que le public soit en mesure de faire preuve d'empathie avec eux, même s'il n'a jamais joué au jeu. Lorsque Peter Jackson a réalisé le Seigneur des anneaux, tout le monde n'avait pas lu Tolkien, mais le public était prêt à donner une chance au film parce que celui-ci semblait être une aventure réellement attrayante. Duncan Jones espère que le public fera de même avec Warcraft.
  • Les décors : pour un joueur de World of Warcraft parcourir les décors du film était un peu un cadeau de noël. Que ce soit du simple concept art à la réalisation, aux costumes, ou bien encore à la livraison des armes fabriquées par Weta. Chacune des étapes a été l'occasion de faire d'Azeroth un endroit réel. Marcher parmi ces décors et voir des personnages en costume a été l'expérience la plus étonnante que l'on puisse avoir en tant que cinéaste.

Panneau de commandement à Hurlevent

"Panneau de commandement à Hurlevent"

Les rues de Hurlevent

"Les rues de Hurlevent"


  • Barrière de la langue : les orcs et les humains n'ont pas le même dialecte. Ce fut une expérience vraiment excitante pour Duncan Jones de pallier à ce problème et cela a très bien fonctionné. Nous pourrons donner notre avis en allant voir le film.
  • Les personnages potentiels pour une suite : il était impossible d'inclure le peuple Tauren dans ce premier film. S'il y a une suite, Duncan Jones suppose que nous pourrions voir certains d'entre eux.

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (5)

Retour aux news