logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
13

Interview exclusive de Wraith : coulisses d'une guilde HL

Le 22 nov. 2012 à 17:59, par
Mamytwink interview la guilde Wraith

Après avoir brillé dans les Caveaux Mogu’shan 25 HM (7ème place dans le monde), la guilde Wraith a excellé au Cœur de la Peur 25 HM en se hissant sur le podium. En effet, nos compagnons francophones étaient les troisième à venir à bout de la Grande Impératrice Shek’zeer 25 HM.

Afin de vous faire une nouvelle fois pénétrer dans les coulisses de la guilde, nous avons pu interviewer les joueurs de Wraith. Organisation des raids, situations difficiles, objectifs, rôle des officiers ou encore quotidien d’un joueur, découvrez tous les secrets d’une des meilleures guildes dans le monde.

Mamytwink : La Terrasse Printanière est le troisième et dernier raid de ce début d'extension Mists of Pandaria. Quel est votre objectif ? Aller encore plus haut ? Atteindre le podium mondial ?

Zuper (officier) : Notre seul et unique objectif est le World First, cela a toujours été le cas et nous n'avons jamais été aussi proche de la première marche.

Nous avons terminé Heart of Fear en 25HM sur le podium, et même si ce résultat est plus qu'encourageant, il ne faut pas oublier que juste au-dessus de nous, nous avons des ténors du PvE. Cela n'entache en rien notre motivation, qui gonfle de tier en tier, mais il nous faudra donc redoubler d’efforts pour prétendre au niveau de jeu de ces deux guildes !

Wraith compte empocher un world first dans la Terrasse printanière

Wraith compte empocher un world first dans la Terrasse printanière

Mamytwink : Il paraît que Zor’lok était intuable lors des premiers jours de raid. Comment avez-vous géré la situation en attendant le hotfix ?

Gabbz (consultant) : Intuable pas tout à fait, mais le temps nécessaire pour y parvenir était trop important dans le contexte du rush.

Il nous a déjà fallu une bonne journée pour en être convaincu. Suite à ça nous avons d'abord décidé d'aller faire Mogu'shan HM en attendant un hoxfix mais ça ne nous aura occupé que deux petites heures. Ensuite nous sommes allés faire le LFR avec deux groupes composés de mains et de rerolls afin de récupérer les précieux Sigils pour la quête légendaire. Le jeudi soir nous avons vraiment songé à le tuer en normal pour avancer et ne pas faire une croix sur le reste des loots de l'instance. Nous avons finalement pris la décision, après consultation des membres, d'attendre la fin de la semaine de travail aux US, en croisant les doigts pour que blizzard réagisse. En attendant nous pullions pour nous entraîner encore et encore, sans vraiment y croire.

Au réveil le vendredi matin, le second nerf était tombé, soulageant nettement les esprits entamés par ces 2 jours de wipe.

Mamytwink : Trois raids étalés sur deux mois. Comment vos joueurs ont-ils géré leur temps de jeu et la « vraie vie ». Je suppose que c’est plus délicat que la sortie d’un seul raid.

Amarek (apply) : C’est la première fois que l’on a un format de rush découpé de cette façon, c’est bien sûr beaucoup plus délicat de prendre des RTT ou de réussir à aménager son emploi du temps sur plusieurs minis rush qu’un seul. Cela demande des sacrifices et d’avoir un employeur très conciliant (ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde).

Ça demande également un peu plus de réflexion pour se ravitailler (les joies des courses), gérer sa vie de famille, les tâches que l’on rencontre dans la vie de tous les jours et le plus important : ne pas accumuler les heures de fatigue afin d’être performant en raid et au boulot une fois la période délimitée au rush terminée.

Ratak (membre) : Le temps de jeu n'est pas un souci. Il suffit de poser quelques jours de congés aux sorties de patch pour être libre en journée jusqu'au week-end. Ce progress a été particulier, car il y a eu 3 rushs à faire, plus la sortie du jeu, et on ne l'a su qu'au dernier moment. Heureusement, je n'avais quasiment pris aucun congés depuis le début de l'année, et j'ai donc pu me rendre disponible.

Wraith vs Grande impératrice Shek’zeer, 3ème kill dans le monde !

Wraith vs Grande impératrice Shek’zeer, 3ème kill dans le monde !

Mamytwink : J’aimerais m’adresser à un officier de classe. Comment se déroule sa journée ? Je suppose qu’il y a des réunions entre officiers ? Mais aussi des réunions entre eux et les membres de sa classe. Revient-il après chaque raid sur les performances et l’optimisation de chaque joueur ?

Zuper (officier) : Nous n'avons pas d'officier de classe, la hiérarchie actuelle est la suivante : Apply -> Novice -> Membre -> Consultant -> Officier -> GM, chaque joueur est plus ou moins indépendant et communique de manière très régulière avec ses mates de la même classe, il est donc inutile d’intégrer des "officiers de classe".

En période de progress et de pré-progress, il est assez dur de gérer une guilde comme la nôtre, car premièrement cela demande du temps, énormément de temps, et deuxièmement chaque décision peut potentiellement influencer la perf du roster. C'est donc important de prendre des décisions pour la guilde, de laisser ses émotions de côtés et faire les meilleurs choix possibles. Nous faisons des grosses réunions d'officiers régulièrement, et nous nous retrouvons après chaque fin de raid pour le débriefing de la journée, gérer les dramas ainsi que préparer les compos raid pour le lock out suivant. En effet, une grosse partie du "boulot" d'officier est de gérer les compositions des raids de manière à optimiser les attrib loot. Pour information, nous avons 3 raids 25 composés à 60% d'alt et 40% de main.

Mamytwink : Les rumeurs fleurissent sur le net au sujet d’un bug exploit sur Un’sok, qui aurait permis à de nombreuses guildes de tuer le 5ème boss en trichant. Je suppose que votre politique de jeu est très ferme à ce sujet ? Que pensez-vous des guildes qui « trichent » pour tenter de réaliser des first kill ?

Zuper (officier) : Nous avons eu vent de cet exploit bug après notre down d'Empress Shek'zeer, c'est assez minable d'utiliser ce genre de bug pour arriver à down le boss, qui plus est quand le boss en question est LARGEMENT tombable. M'enfin, les guildes ayant recours à cet exploit ne sont pas des top guildes, juste des guildes lambda qui essayent d'avoir leur moment de gloire grâce à l'utilisation d'un bug. Cela me rappelle l'exploit LFR lors du début du progress T13, nous avons eu vent de cet exploit dès le début, mais il était hors de question qu'on l'utilise, et c'était plus qu'évident qu'il y allait avoir des sanctions ! Donc oui, nous avons toujours été très ferme en ce qui concerne les bug exploit, mais nous n'avons pas à dire à nos propres joueurs de faire attention, ils le font de manière naturelle, et c'est une bonne chose.

Mamytwink: J’aimerais m’adresser à un « simple » membre. Comment se déroule la journée d’un joueur ? Du farm des composants aux heures de raid.

Saiitok (membre) : La période de progress est un moment très intensif où il ne faut pas perdre de temps pour try un maximum les boss. Nous préparons donc un gros stock de conso avant cette période afin de tenir au moins pour la 1ère semaine de rush. Pendant la période de rush, c'est-à-dire la 1ère semaine de la sortie des HM, la gestion du sommeil est très importante.

On pourrait croire que c'est facile de passer sa journée devant l'ordinateur, mais au contraire la fatigue s'installe très vite et si on gère mal son sommeil, on finit la semaine en mode zombie et on est forcément moins efficace en raid. Nous avons deux pauses dans la journée (12h-13 et 18h-20h), il ne faut donc pas hésiter à aller faire une mini sieste à chaque pause, même 15 minutes, ça reboost vraiment. Il faut aussi manger et se détendre les jambes. Cette période se résume donc à : dormir, manger, raid, dormir, manger, raid...

A la fin de cette semaine, nous repartons sur des horaires assez "classiques", la journée est donc consacrée au repos pour certains, au boulot pour d'autres, et nous nous retrouvons tous à 20h pour raid, et le week-end en journée. Si le progress n'est pas fini, c'est le moment de refaire le plein de conso. Une session de pêche devant une série ou un film avant le raid, c'est vite fait et pas trop ennuyant.

Tout cela peut paraître trop exagéré pour un jeu, mais c'est une de nos passions, et toute passion à ses petits sacrifices. Au final, cela ne se produit que deux à trois fois par an. En période de farming, c'est beaucoup plus détendu. Nous repartons sur un rythme tout à fait "normal" puisque nous ne raidons que le soir (sauf le samedi) de 20h à minuit, les week-end sont libres à nouveau. Il faut savoir que sur Dragon Soul, le farming se résumait en gros qu'à 1h30 de raid avec son main, 1h30 avec son reroll et la semaine était finie.

Pour ce début d'extension, ça risque d'être un peu plus long, tout en restant très correct. Le farming de conso se fait petit à petit puisque nous n'avons plus besoin de gros stock, il suffit juste de pouvoir tenir 4h de raid par soir. En bref, tout le monde reprend son train de vie quotidien.

Mamytwink : Pour terminer sur une note amusante, avez-vous une « tradition », un « grigri » ou une « mascotte » lors de vos raids ? J’ai déjà entendu parler de joueurs qui jouaient un petit air de trompette pour motiver les troupes d’une guilde avant chaque boss. Avez-vous quelque chose de similaire ?

Zuper (officier) : Nous n'avons pas vraiment de « grigri » ni de « tradition », la seule chose peut-être notable serait qu'on se vanne à chaque début de raid et entre les try pendant les corps run. Ça reste bon enfant, c'est jamais méchant et ça permet de relâcher la pression, ainsi que d'instaurer une ambiance amicale !

Mamytwink : Merci beaucoup !

Zuper (officier) : Merci à toi Mamy. J'en profite pour dire que l'on recrute toujours des joueurs exceptionnels, quelle que soit la spec/classeet que vous pouvez suivre nos streams directement sur le site Mamytwink.com ou via notre website : Wraith-guild.net !

Avatar de Mamytwink

À propos de l'auteur : Mamytwink

Mamytwink est le fondateur et webmaster de Mamytwink.com. Depuis octobre 2009, il s'occupe du développement du site et en est également le rédacteur en chef. Il s'assure de la bonne couverture de l'actualité d'Azeroth au quotidien.

Retour aux news

Commentaires (13)

Retour aux news