logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
23

Mamytwink a joué à l'alpha de Hearthstone : le récit

Le 12 juin 2013 à 9:28, par
Mamytwink a joué à Hearthstone

Lors du Community Summit, j’ai eu l’immense privilège de pouvoir jouer à l’alpha de Hearthstone, le nouveau jeu de cartes free to play de Blizzard. Pour rappel, Hearthstone a été dévoilé le 21 mars lors de la PAX East de Boston. Depuis cette date, aucun joueur n’avait eu l’occasion d'y jouer. J'ai pu tester le jeu en quasi-exclusivité mondiale avec les autres fan sites officiels.

J'ai eu le plaisir de jouer trois parties contre le représentant d'une fansite allemand Gamona. Entre le déroulement d’une partie, le gameplay, les graphismes, l’ambiance du jeu ou encore la musique, découvrez mes premières impressions au sujet de Hearthstone.

Premiers pas dans Hearthstone : le choix du héros

Avant de débuter une partie, vous devez choisir une des 9 classes présentes dans Hearthstone. Chacune d’entre elles est représentée par un héros mythique de l’univers Warcraft. Par exemple Jaina Portvaillant pour les Mages ou Garrosh pour les Guerriers. Lors de mes trois matchs, j’ai décidé d’opter pour Thrall, le Chaman. En effet, c’est la classe que j’ai le plus jouée dans World of Warcraft.

J

J'ai joué à l'alpha de Hearthstone

Le premier choix se porte sur le héros

Le premier choix se porte sur le héros


Une fois que vous avez choisi votre héros, le jeu cherche un adversaire de votre niveau. De fait, un système de ranking similaire à celui de Starcraft vous permet de trouver un concurrent à votre portée.

Début d’une partie de Hearthstone

Lorsque la partie débute, vous recevez 3 à 4 cartes. Vous pouvez tout d’abord choisir si vous souhaitez en écarter. Elles seront alors remplacées par d’autres cartes. Ce qu’il faut savoir, c’est que votre deck de cartes évolue en fonction du héros et donc de la classe que vous avez choisie. Chaque classe dispose en certain nombre de cartes « uniques » et d’un sort spécial (par exemple le fait de pouvoir poser des totems pour le Chaman).

À chaque tour, vous pouvez utiliser votre mana pour poser des cartes

À chaque tour, vous pouvez utiliser votre mana pour poser des cartes

Une fois que vous avez choisi les cartes que vous souhaitez remplacer, la partie débute. À tour de rôle, vous avez environ 1 minute pour décider quelles cartes vous allez jouer. Ces dernières coûtent un certain nombre de points de mana. Au premier tour, vous disposez seulement d’un point de mana, mais vous en gagnez 1 à chaque tour. Vous aurez par exemple 6 points de mana à dépenser au tour 6.

Gérer vos créatures et lancer des sorts

Il existe deux types de cartes : les créatures et les sorts. Les créatures forment la base du jeu. Ce sont les cartes que vous allez pouvoir poser sur le plateau afin de protéger votre héros ou d’attaquer celui de votre adversaire. Chaque carte dispose d’un certain nombre de points de vie et d’attaque. En fonction de ces derniers, vous allez pouvoir détruire les créatures de l’adversaire ou infliger des dégâts à son héros. Tant qu’elles n’ont pas été tuées, les cartes créatures ne disparaissent pas du plateau. Plus vous en aurez, plus votre force sera destructrice.

Les cartes créatures

Les cartes créatures

Les cartes sorts

Les cartes sorts


Les sorts sont quant à eux un peu plus rares. Il vous permettent par exemple d’infliger des dégâts au héros de votre adversaire, de geler une créature ennemie ou encore de décupler la force de vos créatures. Utiliser les sorts avec intelligence pourra vous mener à la victoire.

Tuer le héros de son adversaire

Le but du jeu de Hearthstone est de tuer le héros de son adversaire. Ce dernier dispose de 30 points de vie. S’il arrive à 0 points de vie, vous remportez la partie. La difficulté du jeu consiste à trouver le bon équilibre entre l’attaque et la défense.

Mes parties avec Thrall, le maître Chaman

Lors de mes 3 parties, j’ai joué Thrall, le Chaman de Hearthstone. Ce qui m’a séduit avec ce héros, c’est la possibilité de poser des totems. En effet, à chaque tour, contre 2 points de mana, vous pouvez poser un totem. Ce dernier peut augmenter l’attaque de vos créatures de +1 point, soigner toutes vos cartes à la fin de chaque tour ou encore contraindre les créatures de votre adversaire à attaque le totem au lieu de votre héros.

Thrall, le héros Chaman de Hearthstone

Thrall, le héros Chaman de Hearthstone

Image de hearthstone
Image de hearthstone
Image de hearthstone

Mes deux premiers matchs m’ont opposé à Jaina, le Mage de Hearthstone. Cette dernière n’a rien pu faire contre moi et les victoires furent faciles. J’ai même réussi lors de la deuxième partie à mettre en place un combo destructeur. J’ai tout d’abord posé 1 créature et 1 totem qui augmentaient l’attaque de mes créatures de +1. J’ai ensuite posé 1 créature qui avait +6 d’attaque de base (soit +8 avec le bonus). Pour finir, j’ai lancé un sort qui augmentait de +3 l’attaque de ma créature (elle est passée à +11) et j’ai mis en jeu ma carte maîtresse : furie des vents. Cette dernière permet à une créature d’attaquer deux fois dans le même tour. Cela m’a ainsi permis d’infliger 22 points de dégâts en un seul coup et de battre mon adversaire à plate couture.

Chaque classe dispose de ses avantages dans Hearthstone

Chaque classe dispose de ses avantages dans Hearthstone

Pour mon dernier match, mon adversaire a décidé de prendre Garrosh, le Guerrier. Cette fois-ci, je n’ai rien pu faire. En effet, Garrosh a la particularité de pouvoir lancer 1 fois par tour un sort qui augmente son armure de 3 points. Autrement dit, après quelques tours, le héros de mon adversaire avait déjà atteint près de 10 points d’armure, soit près de 40 points de vie. De mon côté, les points de vie de mon héros fondaient comme neige au soleil.

Hearthstone : un jeu prometteur et facile d’accès

Lorsque je me suis assis devant le PC et que j’ai débuté ma première partie, j’ai tout de suite été plongé dans l’univers de Hearthstone. L’ambiance du jeu est vraiment très bien réalisée et on retrouve de nombreux éléments de World of Warcraft. Que ce soit les cartes (des Orcs, des Murlocs, des Gobelins ou encore des Gnomes), le plateau de jeu (Orgrimmar, Hurlevent, la Pandarie ou la Vallée de Strangleronce) ou encore les musiques de tavernes inédites, on se croirait en Azeroth. Le gameplay est quant à lui très facile d’accès. Le jeu est intuitif et on comprend rapidement son fonctionnement. Après quelques parties, on se retrouve même à réaliser d’incroyables combos destructeurs.

Hearthstone, un jeu free to play prometteur !

Hearthstone, un jeu free to play prometteur !

La difficulté du jeu résidera sans doute dans votre aptitude à créer un build imbattable ou à contrer celui de vos adversaires. Ce sera sans doute le point le plus passionnant du jeu. Sans oublier le système de ranking à travers les médailles de bronze, argent ou encore d’or. D’ailleurs Blizzard n’exclut pas que le jeu puisse avoir une part d’eSport.

Hearthstone sera également jouable sur iPad

Hearthstone sera également jouable sur iPad

Il ne me reste plus qu’à patienter jusqu’à cet été pour pouvoir jouer à la bêta. J’attends cette bêta avec grande impatience pour pouvoir tester Hearthstone sur iPad. En attendant, j’espère que ce petit récit vous aura donné envie d’y jouer !

Avatar de Mamytwink

À propos de l'auteur : Mamytwink

Mamytwink est le fondateur et webmaster de Mamytwink.com. Depuis octobre 2009, il s'occupe du développement du site et en est également le rédacteur en chef. Il s'assure de la bonne couverture de l'actualité d'Azeroth au quotidien.

Retour aux news

Commentaires (23)

Retour aux news