logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
40

Warcraft : l’avis de Melody

Le 25 mai 2016 à 17:42, par

Dans la soirée d'hier fut diffusé en avant-première mondiale le film Warcraft : le commencement. Ce fut l'occasion pour l'équipe de Mamytwink de se réunir et d'apprécier le film réalisé par Duncan Jones.

Comme ont pu le faire précédemment, Mamytwink et Zecharia, je vais vous livrer mon avis sur le film et vous confier impressions sur ce film que j'attends moi-même depuis deux ans. Cet article ne contient pas de spoilers, et sera plus axé sur les effets spéciaux, les combats ou bien encore le rythme du film. Avez-vous été voir le film ? N'hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires.

Warcraft, la projection en avant-première au Grand Rex.

Certaines dates restent gravées à jamais dans la mémoire collective et aujourd'hui nous pouvons certainement y ajouter celle du 24 mai 2016. En effet, ce fut l'occasion pour moi d'assister à l'avant-première du film Warcraft réalisé par Duncan Jones à Paris au Grand Rex.

Avant-première mondiale de Warcraft au Grand Rex de Paris

Avant-première mondiale de Warcraft au Grand Rex de Paris

Depuis pratiquement deux années, nous nous nourrissons de petites informations glanées ici et là ou d'interviews permettant d'en apprendre un peu plus sur le film. C'est bien sûr sans compter sur les innombrables extraits diffusés de manière régulière sur la toile. Tous ces éléments ont contribué à alimenter mon impatience au fil des mois.

Dans la soirée d'hier, le film allait être présenté et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était très attendu. De nombreux spectateurs avaient répondu à l'appel, la file d'attente était dense ponctuée par la présence de plusieurs cosplayers. C'est dans une salle comble que j'ai pu faire quelques pas afin de trouver une place en compagnie de l'équipe et ainsi profiter moi aussi du spectacle.

Le film était diffusé en vostfr, le tout en 3D afin de d'immerger plus intensément dans l'action du scénario. Bien entendu, je ne vous dévoilerai pas l'intrigue, mais je vais vous donner mes impressions sur le film en lui-même. Que ce soit les belles surprises ou non, je vais vous les livrer de manière simple et sans entrer dans les détails du Lore car je sais que d'autres personnes de l'équipe, en particulier Zecharia, vous a partagé son avis sur Warcraft avec grand plaisir.

Le film, le rythme et les effets spéciaux

Si je pouvais comparer le film Warcraft à quelque chose qui me semble juste cela pourrait ressembler à une locomotive lancée à toute vitesse sans haltes jusqu'au terminus. Le spectateur est transporté réellement dans un scénario qui ne souffre à aucun moment de temps morts.

Là où certains films briseraient le rythme en y ajoutant des aspects narratifs ou introspectifs en ralentissant la cadence, Warcraft prend la salle à bras le corps et ne lui laisse pas le temps de se poser la question de ce qui va se passer ensuite. En effet, l'action gagne toujours en intensité. On peut apprécier, comme on peut aussi regretter le fait de ne pas s'arrêter quelques instants sur les différentes figures du film et pousser un peu plus loin la psychologie des personnages qui peut laisser un peu sur sa faim.

Cependant, j'ai été agréablement surprise en découvrant le travail effectué sur les Orcs. J'étais la première à être dubitative sur l'excès d'effets spéciaux lorsque fut diffusé le premier trailer, mais finalement ces derniers s’imbriquent vraiment bien dans le film. La palme d'or revient à Gul'dan qui dès le premier coup d’œil nous fait comprendre que ce n'est pas le type de personnage qui vous offre un thé et des biscuits lorsque vous venez lui rendre visite, et que sa présence n'est en aucun cas de la figuration. Non, il est tel qu'on peut l'imaginer et que nous avons pu le voir en jeu. Il est l'incarnation même de la « malFELsance » et chaque scène le représentant reste mémorable. Si un jour il y avait la possibilité de leur donner vie je pense que je ne pourrai pas les imaginer autrement.

Gul

Gul'Dan est le grand méchant de Warcraft

« Il me fut difficile de m'attacher plus particulièrement aux personnages humains »

Coté humains, nous retrouvons des personnages torturés en particulier Lothar, interprété par Travis Fimmel, qui fait un travail magnifique à mon avis et qui pour moi est un des héros les plus marquants. Dans mon classement, il pourrait être suivi de près par Khadgar dont on peut suivre l'évolution. Toutefois, il me fut difficile de m'attacher plus particulièrement aux personnages humains et la cadence rapide du film pourrait bien en être la cause et il pourrait aussi manquer une pointe de charisme pour certains acteurs.

Si je devais faire un choix, je pense que la partie Orcs fut plus intéressante d'un point de vue intensité que la partie humains. J'ai fortement apprécié Durotan et Draka et je me suis laissé vraiment porter par leur histoire.

Durotan a un rôle important dans la trame de l

Durotan a un rôle important dans la trame de l'histoire

Les combats, l'épicentre du film

On ne peut pas parler d'un film comme Warcraft sans aborder les combats. Ils seront bien entendu présents à grands renforts d'épées et de boucliers pour les humains. Pour les Orcs, cela reste plus basique, mais efficace, « on tape, on fait mal, on tape de nouveau ».

Toutefois, n'allez pas croire que les Orcs sont confinés dans ce rôle de brutes épaisses, bon pour certains si, mais c'est dans leur nature. Ils ont une autre dimension que les Uruk-hai du Seigneur des anneaux. Ici, les Orcs se battent, mais peuvent se poser deux secondes et réfléchir aux conséquences de toutes ces guerres. Certains combats sont dantesques, d'autres finiront un peu trop rapidement à mon goût et peuvent souffler rapidement un peu le chaud et le froid.

La magie est très présente et cela aurait été dommage de s'en priver. Bien que parfois discutable sur certains points, un film de cette catégorie doit comporter sa petite dose de magie apportant ainsi une cerise sur le gâteau.

Un film pour un seul public ou une communauté ?

Beaucoup de personnes peuvent se poser la question de savoir si le film peut être apprécié par l'ensemble du public. Ne le cachons pas, les premiers à attendre le film est sans aucun doute la communauté très attachée à l'histoire qui entoure le jeu. D'ailleurs, de nombreux clins d’œil sont glissés ici et là pour les fans. Ils furent très vite repérés et les applaudissements fusaient dans la salle dès leur apparition.

Cependant, Warcraft peut plaire à un public ne connaissant pas absolument pas cet univers. Toutefois, il pourrait être dérouté sur certains aspects qu'il ne pourrait pas forcément saisir en le regardant pour la première fois. Ce point rejoint mon avis un peu plus haut dans lequel j'aurai apprécié une trame un peu plus approfondi et un peu moins expéditive parfois. Ce dernier point peut être discuté car la durée du film ne permettait pas d'apporter autant de détails qu'un Seigneur des anneaux en trois parties. Mais je pense que cette expectative aurait été intéressante et moins déroutante.

Warcraft peut être difficile à comprendre pour des novices de l

Warcraft peut être difficile à comprendre pour des novices de l'univers

Pour terminer, même s'il est possible de le voir en 3D, je ne pense pas que cet élément soit le plus indispensable de l'histoire. Alors ne regrettez pas si votre séance ne le propose pas. Si j'avais un dernier conseil, il serait d'aller foncer voir ce film, car il a le mérite de redonner un souffle nouveau aux adaptations de jeux vidéo au cinéma et qu'il reste un très bon film dont nous espérons peut-être voir un second opus !

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (40)

Retour aux news