logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
7

Interview de l'auteur du livre Vol'jin : les ombres de la Horde

Le 03 juil. 2013 à 11:57, par
Interview de Michael Stackpole

Le mercredi 3 juillet paraîtra Vol’jin : les ombres de la Horde, le tout nouveau roman World of Warcraft. Écrit par Michael Stackpole, ce livre raconte les péripéties de Vol’jin entre les patch 5.2 et 5.3. On y suit l’aventure du chef des Sombrelance auprès de Chen Brune d’Orage.

À l’occasion de la sortie prochaine du livre, j’ai eu l’immense privilège de pouvoir interviewer Michael Stackpole. De ses travaux de recherche en Azeroth à sa passion pour World of Warcraft, en passant par les petits secrets du métier d’auteur ou encore sa rencontre avec Blizzard, découvrez un tas d'anecdotes sympathiques. J’en profite pour remercier Zecharia qui m’a aidé à retranscrire l’interview en français. Enfin, si vous souhaitez mettre la main sur le livre, vous pouvez d’ores-et-déjà le réserver sur Amazon.

Mamytwink : Bonjour Michael, tout d'abord, pouvez-vous vous présenter et nous parler un peu de vous ?

Michael Stackpole : Bien sûr, je suis auteur et Game designer. J'ai écrit plus de 45 romans dont le dernier est Vol'Jin : Les ombres de la Horde. J'ai également écrit des romans Star Wars, Battletech, et plusieurs romans de fantasy indépendants. J'ai travaillé au design de nombreux jeux, en fait, j'ai trouvé des moyens sympas de rester actif.

Au sujet de Vol'Jin : Shadows of the Horde, pouvez-vous nous parler un peu du livre et de l'histoire qu'il raconte ?

Michael Stackpole : Vol'Jin : Les ombres de la Horde est un roman qui suit principalement le personnage de Vol'Jin qui s'aventure en Pandarie. Je pense que la plupart des gens sauront qu'à ce moment-là, Garrosh a déjà essayé de l'assassiner et l'histoire commence après cette tentative de meurtre. On suit Vol'Jin pendant son rétablissement, pendant l'invasion de la Pandarie par les Zandalari. Pour résumer, dans le roman, Vol'Jin essaie de déterminer ce qu'il va faire à l'avenir, comment il va s'en sortir et ce que cela va impliquer dans l'avenir d'Azeroth.

On parle donc d'un contenu qui est sorti il y a déjà plusieurs mois, le roman permet donc au joueur d'en connaître un peu plus sur les patchs 5.2 et 5.3 ?

Absolument ! On découvre les événements (note : du patch 5.2) du point de vue de Vol'Jin, ainsi que les tenants et aboutissants de ces derniers. On en apprend également beaucoup au sujet de la Pandarie, de la culture locale et les gens qui y vivent. C'était vraiment plaisant à écrire.

C'est votre premier livre sur World of Warcraft, pourquoi avez-vous décidé d'apporter votre pierre à l'édifice qu'est Warcraft ?

Vous savez, Word of Warcraft étant ce qu'il est, en termes de longévité, de fans, de créations, c'est vraiment passionnant. Il y a tellement de choses déjà en place ! Et le fait de pouvoir entrer dans le monde, y jouer, en tant que joueur, mais aussi en tant qu'écrivain, c'est une opportunité qu'on ne peut laisser passer. Quand Blizzard est venu me voir et m'a demandé d'écrire pour eux, au sujet de Vol'Jin, qui est l'un des personnages principaux, quand ils m'ont chargé de l'histoire de ce personnage, c'était vraiment un grand honneur. C'est le genre de projet où je me dis "Yep, ça, je veux le faire !"

Jouiez-vous à World of Warcraft avant de commencer à écrire ou l'avez vous découvert avec ce projet ?

Pour être tout à fait franc, je n'avais pas essayé avant, parce que j'avais beaucoup d'amis qui y jouaient, et je savais que si je m'y mettais, je n'aurais jamais pu m'en décoller pour travailler, je serais resté connecté en permanence. Quand nous avons commencé à en parler, j'ai reçu des éléments bibliographiques, et j'ai passé des heures et des heures sur WoW, pas pour le fun, mais pour m'imprégner du monde. Cela m'a permis d'avoir un "background", et de me faire une idée de l'atmosphère du jeu, de la comparer avec mes documents bibliographiques et les autres romans. Ensuite, j'ai été capable de la traduire en plusieurs petits événements qui se passent dans le livre et qui permettront au lecteur de se dire "Ah oui, je comprend ça", "j'ai déjà fait ça", ou encore "j'étais là". Et je pense que tous ces petits éléments vont venir enrichir l'expérience de lecture des joueurs.

Cela n'a pas été trop dur de s'immerger dans ce monde, avec des centaines de personnages et un background immense ?

En fait, pas vraiment, parce que j'ai un diplôme universitaire en histoire, qui m'a bien entraîné à me plonger dans une autre époque, avec des centaines d'informations à retenir. De plus, j'ai déjà eu l'occasion de le faire dans l'univers de Battletech ou de Star Wars, et les outils sont plus ou moins les mêmes. Bien sûr, je ne dis pas que le monde de Warcraft est facile à comprendre. Quand je suis allé rencontrer Blizzard, j'ai eu un cours magistral de 6 heures d'affilée d'histoire de Warcraft. Les deux sujets abordés concernaient la fondation du monde, et la vie de tous les jours en Azeroth. Sentir l'enthousiasme des joueurs, et des responsables, ça te pousse à écrire le meilleur roman possible, à donner le meilleur de toi même.

En parlant des joueurs que vous avez rencontré, avez-vous rejoint une guilde ? Allez-vous continuer l'aventure ? Quels sont vos plans ?

Oui, je vais bien sûr continuer à jouer, parce que je sais que si je commence à faire pas mal de social, je vais être vraiment pris dans le jeu et je n'arriverai plus à faire mon travail. Je dois vraiment faire attention. Je n'ai jamais rejoint de guilde, enfin, un de mes personnages l'a fait pour que je puisse me faire une idée, mais je n'étais pas vraiment actif, je n'ai pas raidé par exemple. Bien sûr, j'ai quand même interagi avec d'autres personnages, d'ailleurs j'ai une petite anecdote marrante. Je me souviens qu'il y avait un personnage qui essayait tant bien que mal de finir une quête, il était vraiment trop faible, et moi je ramassais des composants pour monter mon secourisme. Il a du se faire tuer au moins 3 ou 4 fois, alors j'ai décidé de l'aider. Il a engagé le boss, et nous l'avons vaincu. Je me souviens qu'il était vraiment reconnaissant de ce que j'avais fait, et il m'a offert tout un tas d'étoffes pour mon métier. C'est vrai que ce genre d'interactions est vraiment fun, mais la plupart du temps, je restais dans mon coin à soloter le contenu.

Avez-vous quand même joué avec vos amis ?

Non, j'ai essayé de rester à l'écart, parce que pour moi, c'était de la recherche, et j'étais toujours en train de bouger, d'aller voir des différents endroits etc.. Bien sûr, j'ai parlé avec eux via Battle.net et d'ailleurs, ça m'a beaucoup servi.

Et quel était votre personnage principal ? Un troll ?

J'ai passé beaucoup de temps à jouer un troll, mais j'aime bien, dans tous les jeux de rôles, jouer des humains, pour avoir la base, et mettre en évidence les différences entre les races. Et ça m'a donné une bonne perspective, car les choses qui concernent Vol'Jin ne sont évidemment pas les mêmes que celles qui concernent Tyrathan Kort (note : un personnage important du livre Vol'Jin : Les ombres de la Horde) ou Chen.

En parlant de Chen, qui est l'autre personnage principal du livre, pourquoi un Pandaren comme lui décide d'aider Vol'Jin ?

Il est important de se rappeler que Chen et Vol'Jin se connaissent depuis longtemps. Bien avant World of Warcraft, dans les jeux précédents, Chen était là. En fait, ils sont amis de longue date. C'est aussi lié à la nature du personnage de Chen. Il est impétueux, aventureux, et quand il voit Vol'Jin, son ami, dans un état pareil (note : gravement blessé après la tentative de meurtre), bien sûr qu'il l'aide !

Grâce aux livres, les joueurs passionnés de Lore peuvent vraiment se plonger dans le monde de Warcraft et découvrir encore plus de choses qu'en jouant. Êtes-vous fier de pouvoir contribuer à l'histoire ?

Absolument ! Pour moi, lire l'histoire, lire les quêtes et regarder comment les histoires se jouent, être fier de ce que mon personnage à fait ou changé, c'est ce qui donne un coeur au jeu. Et être capable d'utiliser un roman pour compléter ces histoires, faire connaître des choses qui ne sont pas forcément dans les quêtes, c'était pour moi un grand honneur et un privilège dont je suis vraiment heureux.

S'il y a UNE QUESTION que se posent tous les fans de WoW, c'est la suivante : "Qui sera le prochain chef de guerre de la Horde?". Je ne sais pas si c'est énoncé, ou si vous donnez des indices à ce sujet, mais savez-vous quelque chose au sujet du prochain chef de guerre de la Horde ?

Vous savez, ce genre de décisions ne dépend pas de moi. En fait, moi aussi j'ai hâte de connaître la réponse, et j'espère secrètement qu'on me demande "Hey, ça te dirait d'écrire un roman qui raconte son histoire ?". Blizzard sait très bien donner des indices, des possibilités, afin que tout le monde se fasse sa petite idée sur la question, et même si je connaissais la réponse, vous la révéler serait un peu comme vous lire le dernier chapitre d'un livre ! En fait, c'est assez drôle, parce que je ne sais pas qui est le prochain chef de guerre de la Horde, donc je ne sais pas s'il y a des indices, mais s'il y en a, alors j'aurais été génial ! (rires)

Pensez-vous écrire d'autres romans au sujet de l'histoire de WoW?

Ce serait avec plaisir, si Blizzard me le propose. J'ai vraiment adoré écrire celui-là. J'adore les personnages, l'univers, et je continue à jouer au jeu ! Je me tiens donc prêt au cas où ils m'appellent.

Avez vous un personnage préféré dans l'histoire de Warcraft ?

Pour être franc, les trois personnages principaux du livre, je les adore ! Et pouvoir se mettre dans leur peau, dans leur tête, c'est génial. Je dois avouer que je suis pas un grand fan de Garrosh. Quand je jouais mon troll, je me souviens que Garrosh était un gros enfoiré (rires), alors je comprends pourquoi Vol'Jin veut l'abattre ! En fait, j'espère qu'il ne se loupera pas !

Le patch 5.4 à venir voit la convergence de tous les grands chefs de la Horde et de l'Alliance, et tout le monde est impatient de connaître le dénouement de cette histoire, surtout avec Vol'Jin.

J'espère que vous l'apprécierez, j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire ainsi qu'a me plonger dans l'univers, en Pandarie. Je me suis éclaté, et j'espère vraiment que le livre plaira.

Avez-vous une anecdote amusante à nous raconter ?

En fait, comme j'avais l'habitude de faire pas mal de choses en solo, les seules histoires marrantes que j'ai racontent comment je suis mort bêtement en tombant dans une crevasse ou du haut d'une falaise. Ou alors quand je me croyais super fort face à un monstre, et qu'en fait, je me faisais dévorer vivant. C'est un peu le lot quotidien des joueurs ! (rires)

Vous nous avez dit avoir écrit beaucoup de romans de science-fiction, sur Star Wars, Battletech, ce n'est pas trop dur de passer d'un univers de science-fiction à un univers héroic-fantasy ?

Pas du tout ! Je lis les deux, j'adore les deux, alors c'est vraiment facile pour moi de passer de l'un à l'autre. En fait, j'aime bien passer de l'un à l'autre, on se change complètement les idées.

Pour écrire Vol'Jin : Les ombres de la Horde, vous avez du lire beaucoup de livres, d'histoires, combien d'heures avez vous passé à vous documenter ?

Le nombre d'heures que j'ai passé à lire est incalculable, à travers le jeu et les quêtes, chez Blizzard. J'ai eu un cours de 6 heures durant lesquelles ils m'ont ouvert le crâne et l'ont rempli avec du lore. Et c'était cool ! Ça fait des années que je n'avais pas eu à apprendre autant de choses. Mais ça m'a vraiment permis de me mettre dans le bain. Je dois aussi avouer que le Lore Master (note : Chris Metzen) était vraiment, vraiment génial. Quand j'écrivais et que j'avais besoin d'une référence quelconque, je lui envoyais une petite note. Par exemple "J'ai besoin d'une bataille avec tel et tel personnage dedans" et il me renvoyait "En voici trois, je pense que celle-là est la meilleure parce que ...". C'était vraiment une expérience dynamique.

Combien de temps avez-vous mis pour écrire le roman ?

Je suis quelqu'un qui écrit relativement vite, alors la vitesse d'écriture n'est pas le problème, ce qui a pris le plus de temps est de se mettre dans l'univers et d'écrire une histoire cohérente. Celle-ci était vraiment passionnante, alors j'ai réussi à l'écrire assez vite. Au final, j'ai du mettre trois ou quatre mois pour la rédiger.

Imaginez que vous devriez écrire tout un roman au sujet de Garrosh, le feriez-vous ?

Avec une histoire intéressante, absolument ! Se mettre dans la tête de ce personnage et de justifier tout ce qu'il fait, ça doit être une expérience incroyable. Ce qui serait sympa, ce serait d'avoir une écriture dynamique, c'est à dire deux auteurs, qui écrivent chacun le point de vue d'un personnage, avec d'un coté Garrosh, et d'un côté Vol'Jin, avant qu'ils ne se confrontent. Je pense que ça pourrait être génial.

Qu'est ce que vous diriez à quelqu'un qui n'est pas un grand fan du lore, mais qui veut s'y mettre en lisant Vol'Jin : Les ombres de la Horde ? Avez vous un conseil à donner ?

Vous savez, j'essaie d'écrire chaque livre en me disant que les gens qui le lisent peuvent ne rien connaître du background. Je veux que tous mes livres puissent se lire indépendamment. Bien sûr qu'il y a un univers, et qu'on en apprend beaucoup à ce sujet, mais c'est aussi un ensemble de personnages, un monde, et leur expérience de ce monde. Ainsi, je pense que tout le monde peut apprécier l'histoire, qu'ils connaissent le background ou non.

Merci de nous avoir accordé cette interview Michael. Bonne chance pour la suite et à très bientôt en Azeroth !

Avatar de Zecharia

À propos de l'auteur : Zecharia

Zecharia est le co-webmaster de Hearthstone-Decks et Heroes-Stratégie. Il accompagne également régulièrement Mamytwink dans ses vidéos sur YouTube et vous conte également l'histoire de vos cartes Hearthstone favorites.

Retour aux news

Commentaires (7)

Retour aux news