logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo HeroesHeroes-Stratégie.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
15

Wraith : les coulisses de la meilleure guilde francophone (3/3)

Le 05 juil. 2012 à 20:31, par
Les coulisses de la guilde Wraith

Depuis deux semaines, Wraith publie sur Mamytwink une série d’articles dédiés aux coulisses de la guilde. Après vous avoir présenté le Wraith Tool et les interviews des membres, j'ai le plaisir de partager avec vous une interview de Gray, le maître de guilde.

Découvrez ainsi de quelle façon Gray gère l’une des meilleures guildes mondiales de World of Warcraft. Enfin, notez que Wraith organise un petit concours qui vous permet de gagner une place pour un raid complet dans Dragon Soul HM. Gagnez une soirée "free loot 8/8" avec la meilleure guilde fr !

Partie 1 : Wraith, une équipe soudée de 25 joueurs motivés

Si Wraith est sur le devant de la scène depuis 2009, ce n'est pas seulement grâce à son organisation et à son encadrement, mais aussi grâce à la motivation des joueurs évoluant dans le groupe.

Wraith regroupe des joueurs passionnés, pas seulement par World of Warcraft et les jeux vidéo, mais surtout par la compétition, par cette envie de donner le meilleur de soi, de se dépasser. Sans cette motivation d'aller toujours plus loin, Wraith n'existerait pas. C'est pour cette raison que la guilde a toujours privilégié le format de raid le plus compétitif, le plus attrayant, le plus épique, le seul qui procure aux joueurs le désir d'avancer malgré les contraintes liées à l’organisation : le 25 Hard Mode.

La photo souvenir - Passage obligatoire après toute victoire

La photo souvenir - Passage obligatoire après toute victoire

Le réel moteur d’une guilde, c’est le groupe qui la compose. Plus il est soudé, meilleures seront les performances lors d’un progress et c’est justement avec cette optique de toujours vouloir repousser les limites du possible, que la guilde Wraith a su rester stable et affiner sa progression au fil des patchs. C’est sans doute le travail d’équipe qui est le plus décisif lors d’une course aux first kills et c’est pour cette raison que l’ambiance générale, l’homogénéité du groupe et sa coordination sont des facteurs déterminants que la guilde s’efforce particulièrement de travailler.

Le teamplay étant un élément décisif dans une guilde de haut niveau, il est par la même occasion une motivation supplémentaire. C’est pour cela que la guilde évolue dans un format où l’effort collectif est soumis à rude épreuve, et où la cohabitation requiert une grande maturité de la part de ses membres; car un combat à 25 joueurs rajoute toujours un challenge non négligeable, autant d’un point de vue collectif que personnel. Dans aucun autre format de raid le skill et le teamplay n’ont été autant valorisés.

Sur les combats où l’erreur d’un seul joueur peut provoquer un wipe du raid, le positionnement et la réactivité des joueurs deviennent un réel challenge en 25. Ragnaros 25HM phase 4 est le parfait exemple pour démontrer à quel point le placement d’un raid doit être minutieusement travaillé. En effet, lors de cette phase, "Chaleur extrême", un DoT cumulable qui se stack sur le raid occasionnant 6000 points de dégâts toutes les secondes, force la majorité des joueurs (à l'exception des pompiers chargés d'éteindre les flammes & du Main Tank) à se placer dans une petite zone appelée "Étendue de givre". Les joueurs disposent alors de si peu de place qu'ils sont obligés de se positionner au mètre près. Il faut donc être précis et rapide pour former des groupes de 9 au maximum car si cette exécution n'est pas parfaite, un geyser de lave apparaît provocant le wipe du raid entier. A cause du chronomètre d'enragé, un DPS important et constant doit également être fournis malgré la contrainte du mouvement. Pour compliquer la tâche, 2 météores doivent être promenés par des joueurs ciblés au hasard. Leur rôle consiste à éloigner les météores du raid avant l'impact tout en évitant le tank et les 3 joueurs chargés d'éteindre les flammes.

Pas assez de DPS, trop de mort ou un raté des pompiers et la zone de combat devient impraticable

Pas assez de DPS, trop de mort ou un raté des pompiers et la zone de combat devient impraticable

De nombreux encounters demandent aussi d'alterner entre une phase nécessitant un placement minutieux du groupe avec une phase exigeante pour un joueur en particulier et sur lequel repose une énorme responsabilité, comme ce fut le cas lors de Lich King en 25HM.

En phase 2, le raid doit être groupé au centre pour contrer l'assaut des Valkyrs, tout en se préparant à se disperser rapidement quand un joueur a été pris pour cible par un "Defile", avant de se regrouper à nouveau. Sur le papier, ça a l'air simple, mais en pratique la moindre erreur ou le moindre retard et c'est la mort de quelques joueurs au mieux et du raid dans le pire des cas.

A l'inverse, le succès de la phase 3 repose plutôt sur la responsabilité d'un joueur en particulier, ce dernier étant alternativement impacté par une technique pouvant se révéler fatale. Au final sur ce type d’encounter le raid doit vraiment pouvoir compter sur la concentration maximum de chacun des 25 joueurs pendant 15 longues minutes.

C’est ce niveau de challenge extrême qui alimente la motivation des joueurs de Wraith. Un mélange de teamplay, de skill personnel, ainsi qu’une forte organisation qui font du raid 25 un format exigeant, fun et épique

Gray, maître de guilde de Wraith
Site : wraith-guild.net

Interview de Gray, maître de guilde des Wraith

Pour conclure cette série d’articles au sujet des coulisses de Wraith, je vous propose de découvrir l’interview de Gray, le maître de guilde.

Où trouves-tu la motivation nécessaire pour pouvoir gérer une guilde telle que Wraith ?

La première des raisons c'est que je prends toujours autant de plaisir à jouer au jeu, en tout cas dans sa partie PvE HL. Arriver sur un nouveau boss, découvrir ses habilités, réfléchir à des stratégies, les essayer, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas, faire les modifications nécessaire de manière à grappiller des points de vie au boss et petit à petit, pourcentage par pourcentage, finalement réussir par le tomber et pouvoir hurler sur TS (ou applaudir dans mon cas :p), c'est vraiment le bon coté du PvE HL.

Et quand on fait tout ça entouré de joueurs qui ont exactement les mêmes envies et les mêmes motivations, ça donne toujours envie de continuer et d'aller plus loin et c'est ma seconde raison, celle de se sentir dans une vraie équipe. Jouer autour de 24 personnes et parfois même un peu plus pendant les progress avec ceux qui sont restés à Orgrimmar mais qui participent quand même aux stratégies grâce à nos streams (privés), j'ai vraiment l'impression de faire partie d'un groupe uni. On a malheureusement perdu un peu dans le côté épique par rapport aux raids 40 que l'on pouvait faire à Vanilla mais ça permet de mieux connaître chacun, d'avoir une meilleure symbiose entre les joueurs de la guilde, d'être comme dans une grande famille !

Quels ont été les progress les plus compliqués a lead ?

Le premier palier de Cataclysm, le T11. Le lancement d'une extension est vraiment dur, quand il faut enchaîner les heures de raid standard et se taper tout le farming des consommables, des réputations, des métiers, les alts à monter, et toute la gestion de la guilde en parallèle dès qu'on a la moindre seconde de disponible (et il y a du boulot avec tous les changements qu'il y a sur les classes et les nouveaux joueurs), je trouverais ça presque éprouvant physiquement parfois. Et après derrière ça dure longtemps et on a les périodes de fin d'année en plein milieu en bonus ... Les boss sont assez durs, surtout pour les healers qui doivent changer leur façon de jouer depuis l'extension précédente. Bref, on était content de venir à bout de Sinestra !

Ragnaros HM aussi, passer beaucoup de temps sur un boss c'est déjà pas facile, mais alors quand on connaît la stratégie et que c'est uniquement une question d'exécution, c'est très frustrant car on ne peut rien dire de vraiment nouveau et on ne peut rien faire (à part changer les joueurs mais en plein été c'est toujours plus dur) donc on enchaîne les pull un peu brainless en espérant que le prochain soit le bon.

Comment décrirais-tu l’organisation d’une guilde de haut niveau ?

Ça pourrait presque être un boulot à plein temps ! La gestion du roster avec les besoins et les attentes de chacun, faire en sorte de garder tout le monde motivé surtout en période de farm. La gestion du recrutement où il faut lire les candidatures, faire les entretiens, écouter les feedbacks des membres, poser des questions aux apply, etc... sachant qu'on a un besoin constant en joueur pour remplacer ceux qui partent et ceux qui arrêtent le jeu. L'organisation des raids surtout en progress où il faut presque faire une composition par boss, essayer autant que possible de faire tourner les gens avec en bonus la gestion des loots, histoire d'attribuer ça aussi intelligemment que possible et optimisé pour l'avancée du raid en essayant de froisser le moins de monde possible (ça a beau être un outil pour nous, ça n'en reste pas moins une récompense).

Au vue des problèmes actuels liés au raid 25 et son recrutement, n’as-tu jamais songé a passer en raid 10 ?

Bien sûr que j'ai pensé à passer officiellement la guilde en raid 10, après tout qui n'est pas intéressé par la facilité ? Mais non, la guilde a été créée pour les raids 40 et le côté épique d'avoir autant de joueur réunis au même endroit contre le même boss. Nous sommes passés au format 25 quand Blizzard nous l'a imposé et nous avons déjà perdu suffisamment dans l'ambiance à ce moment-là. Les raids 10, nous en avons fait énormément pendant la période WoTLK où on pouvait faire 25 et 10 dans la même semaine et même si à l'époque le format à 10 était officiellement plus facile, il n'y a pas du tout la même magie et le même plaisir à raid avec si peu de joueur. Donc non, Wraith continue de pratiquer le contenu nécessitant le plus de joueur, c'est d'ailleurs pour cela qu'on recherche encore et toujours des joueurs exceptionnels pour venir participer à l'avancée dans la guilde lors de la prochain extension. Et on a prévu quelques petites choses pour motiver les gens à venir chez nous :)

Wraith recrute pour Mists of Pandaria

Wraith recrute pour Mists of Pandaria

Le recrutement pour Mists of Pandaria est désormais officiellement ouvert et comme l'a dit notre ami Athene, nous cherchons des joueurs exceptionnels pour venir compléter notre roster. La guilde n'a cessé de progresser durant ces dernières années et nous comptons bien rester les meilleurs sur la scène Fr et grappiller des places sur la scène internationale.

Parce que nous ne sommes plus les seuls à croire en nos capacités, à compter de la sortie de Mists of Pandaria, la guilde sera sponsorisée par l'un des principaux développeurs de jeux vidéo dans le monde que nous annoncerons prochainement sur notre site Internet. Ce partenariat nous permettra de proposer les bonus suivants à nos membres :

  • La prise en charge de l'abonnement.
  • Un magnifique Tshirt sublimé avec son pseudo dessus à la manière de ceux que l'on trouve chez Ouikos.com
  • L'accès aux closed beta des jeux de ce développeur (dont certains titres encore non annoncés et il y a du très lourd).

Partie 3 : Concours Wraith

Et pour fêter tout cela, Wraith organise un petit concours sur sa page Facebook. Il vous permet de gagner une place pour un raid complet dans Dragon Soul Héroïque. Avec, à la clé, tous les items et les montures que vous souhaitez. Si vous êtes sur Sargeras, n'hésitez pas à tenter votre chance !

Gagnez une soirée Free loot 8/8 avec la meilleure guilde fr !

Gagnez une soirée Free loot 8/8 avec la meilleure guilde fr !

Avatar de Mamytwink

À propos de l'auteur : Mamytwink

Mamytwink est le fondateur et webmaster de Mamytwink.com. Depuis octobre 2009, il s'occupe du développement du site et en est également le rédacteur en chef. Il s'assure de la bonne couverture de l'actualité d'Azeroth au quotidien.

Retour aux news

Commentaires (15)

Retour aux news