logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
6

Une dette à honorer : La suite de quêtes de Baine Sabot-de-Sang [SPOILERS]

Lundi 27 févr. 2023 à 14h55, par

une dette a honorer : la suite de quetes de baine sabot-de-sang

Le patch 10.0.7 introduit une nouvelle suite de quêtes concernant Baine Sabot-de-Sang. Ce dernier se trouver sur les îles aux Dragons dans un but très précis.

Cette suite de quêtes débute à Valdrakken et elle vous conduira jusqu'au plaines d'Ohn'ahra. Veuillez aussi noter que ces quêtes semblent être disponibles à partir du niveau 70. Pour terminer, une courte cinématique en jeu semble être disponible avec cette suite de quêtes, mais cette dernière n'est pas disponible sur les royaumes de tests

Attention, cet article contient des spoilers. Nous vous invitons à quitter celui-ci si vous souhaitez garder la surprise pour le lancement de la mise à jour.

Une dette à honorer : La suite de quêtes de Baine Sabot-de-Sang au patch 10.0.7

Baine s'est rendu dans les plaines d'Ohn'ahra il y a quelques jours pour chercher un groupe de Taurens qui manquait à l'appel. Baine s'y est rendu seul. Les Taurens des Pitons-du-Tonnerre ont un lourd passif avec les Centaures de Kalimdor, et Baine ne fait pas exception à la règle. Même si les Maruuks n'ont aucun lien de parenté avec ces tribus, Mayla ne se sent pas tranquille.

La grande cheffe de Haut-Roc, vous demande d'aller le rejoindre et peut-être apaiser les tensions entre Baine et les Centaures.

Mayla Haut-Roc : Une dernière chose : veillez sur Baine. Cette affaire le préoccupait tellement... Je m'inquiète pour lui.
Mayla Haut-Roc vous envoie sur la trace de Baine Sabot-de-Sang

Mayla Haut-Roc vous envoie sur la trace de Baine Sabot-de-Sang

Les cicatrices du passé

Vous trouvez Baine Sabot-de-Sang dans les plaines d'Ohn'ahra. Ce dernier est surpris de vous voir, et comprend rapidement que vous avez été envoyé par Mayla. Même s'il aurait préféré rester seul, il reconnaît que vos relations avec les Centaures pourraient s'avérer utiles.

Baine vous informe qu'un de ses amis proches, Bovan Totem-de-Vent, a conduit une tribu de Taurens jusqu'aux îles aux Dragons. Mais, le groupe n'a plus donné de nouvelles depuis leur arrivée dans les plaines. Le chef Tauren a décidé de se rendre sur place afin de les retrouver, mais il a sous-estimé l'étendue de la tâche. Il vous envoie vous entretenir avec les Centaures afin de leur demander s'ils ont des informations sur Bovan et ses compagnons de voyage.

Baine Sabot-de-Sang : J'attendrai ici, je préfère me tenir à l'écart des camps Centaures... Trop de mauvais souvenirs.
Baine Sabot-de-Sang est à la recherche de Bovan Totem-de-Vent

Baine Sabot-de-Sang est à la recherche de Bovan Totem-de-Vent

Vos pas vous mènent chez les Centaures Maruuks où vous devez enquêter sur la disparition de Bovan et de ses compagnons. Vous vous rendez dans un premier temps auprès de la khanam Matra Sarest à Marrukaï. Cette dernière vous indique qu'elle ne peut rien pour vous et vous envoie vers la khan Sansok. Malheureusement, cette dernière n'a pas entendu parler des Taurens disparus. Si quelqu'un peut vous renseigner, c'est sans aucun doute Tomul qui est à la tête des groupes de reconnaissances dans les plaines.

Khanam Matra Sarest : Hélas, je ne peux rien pour vous. Les Nokhuds sont toujours en guerre, malgré la mort du khan Balakar. Une grande partie des plaines est le théâtre d'affrontements et mes troupes sont disséminées. La khan Sansok pourra peut-être vous venir en aide.
Khan Sansok : Je n'ai pas entendu parler de vos amis disparus, mais Tomul est peut-être au courant. Elle est à la tête de nos groupes de reconnaissance et sera la plus à même de répondre à vos questions. Dites-lui que je la charge de vous venir en aide du mieux qu'elle le peut dans cette affaire.

Khanam Matra Sarest

Khanam Matra Sarest

Khan Sansok

Khan Sansok


Tomul semble déjà très occupée, mais elle accepte de vous aider afin de trouver le groupe de voyageurs disparus.

Tomul accepte de vous aider à trouver Bovan Totem-de-Vent

Tomul accepte de vous aider à trouver Bovan Totem-de-Vent

Tomul : Nous avons déjà fort à faire avec les incursions nokhuds, mais si la khan me l'ordonne, je répondrai présente. Le temps de rassembler les rapports de reconnaissance, et je vous rejoins vous et votre ami aux portes de la ville.

Une relation tumultueuse

Vous rejoignez Baine afin de lui faire part de vos recherches. Toutefois, Tomul vous a devancé et elle s'entretient déjà avec lui. La conversation est plutôt tendue. Baine ne fait aucunement confiance à la Centaure.

Baine Sabot-de-sang : Certainement pas ! Je ne vous laisserai pas nous suivre partout comme un chien de garde !
Tomul : Vous ne voulez pas de moi, et je ne veux pas être là. Mais ma khan m'a ordonné de vous aider, et c'est exactement ce que je compte faire.
Tomul : C'est donc simple bipède : vous avez besoin de moi pour retrouver vos amis. Je connais ces plaines et leurs habitants. Donc, si vous en avez terminé avec votre petite crise de colère, je vous propose d'y aller... Je n'ai pas que ça à faire.
Baine Sabot-de-sang : Hum. Très bien. Mais ne vous méprenez pas Centaure... Je vous ai à l'œil.

Tomul vous explique que depuis le retour des dragons sur les îles, beaucoup de voyageurs d'Azeroth ont décidé de se rendre dans les plaines. D'ordinaire, les Centaures surveillent farouchement les frontières, mais le grand nombre d'aventuriers combiné à la menace nokhud, cela a rendu l'exercice plutôt difficile.

Ses unités de reconnaissance ont repéré sur la route de l'est un groupe correspondant à la description des Taurens disparus. Vous, Tomul et Baine décidez de vous y rendre au plus vite.

Des tensions sont palpables entre Baine et Tomul

Des tensions sont palpables entre Baine et Tomul

À la recherche de Bovan Totem-de-Vent

Une fois sur place, vous remarquez qu'une tragédie s'est déroulée à cet endroit. Les caravanes ont été renversées et brûlées. Plusieurs taurens Totem-de-Vent ont été tués, mais par chance, il reste quelques survivants. L'un d'entre eux accuse ouvertement les Centaures d'être à l'origine de cette attaque violente. Tomul explique vainement qu'il ne peut pas s'agir de son clan. Mais la discussion s'envenime.

Tomul : Mon clan n'a rien à voir là-dedans...
Survivant Totem-de-vent : Mensonges ! Si je n'avais pas le bras cassé, je vous abattrais sur le champ !
Baine Sabot-de-sang : Ça suffit ! Nous avons des affaires plus urgentes à régler.

La caravane de Bovan a été attaquée par des Centaures

La caravane de Bovan a été attaquée par des Centaures

Pour Baine, il n'y a aucun doute. Les Centaures des plaines d'Ohn'ahra ressemblent beaucoup aux tribus de Kalimdor. D'après les survivants, les Centaures ont réussi à les prendre par surprise. Bovan a mené l'affrontement en compagnie de plusieurs guerriers, dans l'espoir de laisser le temps aux autres de s'enfuir.

Il a réussi, mais Bovan et les autres semblent tarder à revenir. Vous devez les retrouver. Pour cela, vous devez commencer à fouiller les environs, interroger les survivants et les conduire en sûreté. Baine vous demande aussi de récupérer les objets personnels appartenant aux taurens tués par les Centaures afin de les restituer aux familles.

Du côté de Tomul, ce carnage ne peut être l'œuvre que des Nokhuds. Ces derniers attaquent régulièrement les étrangers qui traversent les plaines.

Tomul : Étant donné que je ne suis particulièrement pas la bienvenue, je vais aller aider [héros]
Baine Sabot-de-sang : Vous n'irez nulle part, Centaure !
Baine Sabot-de-sang : Vous allez m'expliquer en détail la situation. Et si je découvre que vous nous mentez, je préfère vous savoir à portée de main.

Vous partez dans les plaines à la recherche de survivants. Vous croisez plusieurs guerriers blessés gravement, mais toujours en vie. Ces derniers sont marqués à vie par l'attaque. Ils pensaient pouvoir faire confiance aux Centaures qui se présentèrent à eux comme pacifiques et qui finalement leur tendirent un piège. Plusieurs de Taurens Totem-de-Vent se demandent pourquoi Bovan les a conduits jusqu'ici.

Survivant Totem-de-vent : Les Centaures nous ont dit qu'ils étaient pacifiques... Une fois de plus, nous avons cru à leurs mensonges...
Survivant Totem-de-vent : Ô mère des vents, délivre-nous des Centaures ! Je t'en supplie !
Survivante Totem-de-vent : Les visions de Bovan nous ont menés dans ce lieu de perdition. Pourquoi ?

Survivant Totem-de-Vent

Survivant Totem-de-Vent

Survivante Totem-de-Vent

Survivante Totem-de-Vent


Pendant votre recherche, vous croisez de nombreux taurens morts au combat. Certains portent un nombre important de blessures, mais ils se sont battus jusqu'au bout. Au fur et à mesure, vous pouvez aussi remarquer que des objets personnels ont été arrachés ou coupés puis jetés. Au sol, des empreintes de sabots Taurens et Centaures mènent jusqu'à la rivière voisine. Il est fort probable que certains Totem-de-Vent ont été capturés et emmenés ailleurs. Au détour d'une colline, vous croisez un guerrier Tauren en état de choc. Il ne semble pas blessé, mais murmure sans cesse quelque chose qui ressemble à une comptine à glacer le sang.

Quand la terre gronde,
Que le ciel est sombre,
Courez dans les bois,
Et plus vite que ça...
Quand le tambour sonne,
Que les Centaures claironnent,
De la pitié, ils n'en ont pas,
Non, ils n'en ont pas...
Quand les sabots claquent,
Qu'ils mettent tout à sac,
Suivez Ohn'ahra,
Ne vous retournez pas...
Que la Terre-mère vous guide,
Vous couvre de son égide,
Mais ne m'attendez pas,
Je ne reviendrai pas...

Un endroit où se réfugier

Une fois votre mission terminée, vous retournez auprès de Baine Sabot-de-Sang. Ce dernier vous informe qu'il a pu parler aux survivants, et personne n'a vu Bovan depuis le combat. Aucuns des objets personnels que vous avez ramené n'appartient au Tauren disparu. Baine se demande où il peut bien être, et s'il avait été capturé ? Le ton se durcit entre Baine et Tomul. Il ne fait absolument pas confiance aux Centaures et l'attaque qu'a subit le groupe de voyageurs Taurens semblent confirmer ses dires.

Tomul : Vous avez d'autres questions ? Cet interrogatoire est-il enfin terminé ?
Baine Sabot-de-sang : Humpf. Nous découvrirons la vérité bien assez tôt.
Tomul : Êtes-vous toujours aussi méfiant envers les personnes que vous venez de rencontrer ?
Baine Sabot-de-sang : Seulement lorsqu'il s'agit de Centaures. Ou de Murlocs.
Tomul : J'ai l'impression qu'il y a une bonne raison à cela. Vous voulez en parler ?
Baine Sabot-de-sang : Humpf. Pas aujourd'hui.

Après une courte explication, Baine vous informe qu'il vous faut absolument rattraper celles et ceux qui ont fui pendant le combat de Bovan. Avec un peu de chance, il les aura peut-être rejoints. D'après les informations recueillies par Tomul, un groupe de Taurens aurait trouvé refuge dans un village abandonné au sud-est. Baine hésite. Cela pourrait être un piège. Toutefois, Tomul semble vous faire confiance et Baine décide de lui accorder le bénéfice du doute. Il espère simplement ne pas faire une erreur.

Les Taurens et les Centaures

Vous rejoignez rapidement le village abandonné où vous découvrez une partie des Taurens Totem-de-Vent qui ont fui le combat. En l'absence de Bovan, c'est Tagar qui parle au nom de sa tribu. Il vous explique qu'ils ont temporairement trouvé refuge dans ce village abandonné. Mais, il vous met en garde, les Centaures peuvent attaquer à tout moment. Vous restez un moment à lui parler afin d'en apprendre un peu plus sur la relation entre les Centaures et les Taurens.

Les Taurens Totem-de-Vent dans leur campement provisoire

Les Taurens Totem-de-Vent dans leur campement provisoire

Tagar Sabot-de-sang : Il y a longtemps, bien avant les Pitons-du-Tonnerre et la Horde, nous étions un peuple nomade. Nos tribus parcouraient Kalimdor, au gré des migrations des kodos et du gibier.
Tagar Sabot-de-sang : Puis les Centaures ont surgi de Désolace pour ravager la terre et s'abattre sur nous tel un fléau.
Tagar Sabot-de-sang : Des générations durant, les Centaures ont cherché à nous exterminer sans nous accorder le moindre répit ou la moindre pitié. La plupart des Centaures qui croisaient notre route essayaient de nous tuer sans sommation.
Tagar Sabot-de-sang : C'est seulement avec l'arrivée de la Horde que nous avons réussi à vaincre les Centaures une fois pour toutes.
Tagar Sabot-de-sang : Mais nous n'oublierons jamais ce que ce peuple nous a fait subir.

Les Taurens dans les plaines d'Ohn'ahra

Vous continuez la discussion et vous aimeriez bien savoir pourquoi les Taurens se sont aventurés dans les plaines d'Ohn'ahra.

Tagar Sabot-de-sang : Les Totems-de-Vent sont bien différents des autres tribus taurènes. Ce groupe est resté nomade et ne s'est jamais installé en Mulgore. Ces gens se distinguent également par leur dévotion à la déesse sauvage Ohn'ahra.
Tagar Sabot-de-sang : Récemment, Bovan a reçu des visions de la part d'Ohn'ahra. Les Totems-de-Vent partaient vers une terre lointaine. Après de longues discussions, le clan a décidé de suivre ces visions.
Tagar Sabot-de-sang : Lorsque Bovan a fait part de ses intentions aux Pitons-du-Tonnerre, certains ont décidé de l'accompagner.
Tagar Sabot-de-sang : La signification de ces messages reste encore floue. Et maintenant que Bovan a disparu, nous ne la découvrirons peut-être jamais.

Tagar vous confie aussi que depuis leur arrivée, tous les Centaures dont ils ont croisé la route n'ont pas hésité à les agresser. Beaucoup de Taurens ont péri lors de ces attaques. Il se méfie beaucoup de Tomul. Bien que la Centaure semble prête à les aider, sa tribu préfère rester sur ses gardes.

Vous retrouvez Tomul à l'extérieur du village. Cette dernière n'a pas l'autorisation d'y entrer. Elle vous informe qu'elle a une bonne nouvelle à vous annoncer. Son groupe de reconnaissance a réussi à trouver les autres Taurens captifs des Centaures. Toutefois, il y a aussi une mauvaise nouvelle. Bovan ne fait pas partie des captifs.

Tomul : Ah, vous voilà enfin. Je commençais à m'inquiéter. Comme vous pouvez le constater, nous avons trouvé encore plus de gens qui ne m'aiment pas.
Tomul : Bon, j'en ai assez de rester plantée là, je vais me rendre au poste de la Pinède. Allez parler à Baine lorsque vous aurez terminé ici, et dites-lui que je pense savoir où se trouve Bovan. Cela devrait l'intéresser.

Tomul ne peut pas accèder au campement temporaire des Taurens

Tomul ne peut pas accèder au campement temporaire des Taurens

Tomul vous invite à parler aux Taurens et de leur rendre les objets retrouvés sur le corps des victimes de l'attaque. Vous allez devoir faire preuve de délicatesse. Pour certains de ces Taurens, ce sera certainement le pire jour de leur vie. Vous rendez ainsi les objets trouvés précédemment aux Taurens qui pleurent aujourd'hui leurs disparus.

Koya Totem-de-Vent : Mon mari... est mort. Par la faute de ces Centaures, ma fille grandira sans son père, tout comme je l'ai fait.
Tam Totem-de-Vent : Ce collier appartient à Bovan ! Je prendrais la tête d'une équipe de recherche si je le pouvais, mais nous ne sommes pas en état de quitter le village.
Sabot-de-fer : Cette hache appartenait à mon amie Nawa. Elle ne s'en serait jamais séparé de son plein gré. Si vous n'avez pas vu de corps, il y a des chances qu'elle soit encore en vie.

De retour auprès de Baine, ce dernier vous confie qu'il connaît Tagar Sabot-de-Sang depuis sa plus tendre enfance. Il a été commandant en second de son père de nombreuses années durant. À l'époque, c'est lui qui a envoyé Rexxar, Vol'jin et Chen Brune d'Orage le délivrer des Centaures. Mais pour mener à bien sa mission, il avait besoin d'aide... et c'est à ce moment-là que sa route a croisé celle de Bovan Totem-de-Vent.

Baine Sabot-de-Sang et Tam Totem-de-Vent

Baine Sabot-de-Sang et Tam Totem-de-Vent

Bien qu'il reste toujours sur ses gardes, Baine reconnaît que Tomul a fait ses preuves. Si Bovan n'est pas mort, et s'il n'est pas au village c'est qu'il est toujours dans la nature ou qu'il a été capturé. Si l'on en croit Tomul, la seconde hypothèse est la bonne. Bien que les survivants Totems-de-Vent semblent en sécurité dans le village, Baine souligne que la menace Centaures plane toujours et qu'il ne serait pas judicieux d'envoyer le reste des guerriers à la recherche de Bovan. Ils doivent avant tout protéger le village. Baine a pris sa décision. Vous irez tous les deux rejoindre Tomul vers le poste de la Pinède. Cette décision ne semble pas rassurer Tagar.

Baine Sabot-de-Sang : Tagar. Je vais partir à la recherche de Bovan. Tomul pense savoir où il se trouve.
Tagar Sabot-de-Sang : Baine... C'est une Centaure. Comment savoir qu'elle ne vous mène pas droit dans un piège ?
Baine Sabot-de-Sang : Si elle l'avait vraiment voulu, elle serait déjà passée à l'acte. Elle a juré de nous aider à retrouver Bovan et a tenu parole jusqu'ici.
Tagar Sabot-de-Sang : Elle n'est peut-être pas notre ennemie, mais les Centaures n'ont pas la réputation d'être fiables ou honorables. Elle nous aidera peut-être quelque temps, mais nous soutiendra-t-elle encore lorsque nous aurons besoin d'elle ?
Baine Sabot-de-Sang : Je me méfie, mais je veux lui donner sa chance. D'une manière ou d'une autre, nous découvrirons bien assez tôt la valeur de ses dires. Au revoir, mon ami.
Tagar Sabot-de-Sang : Que la Terre-mère veille sur vous, Baine.

La piste de la Pinède

Une fois arrivé au poste de la Pinède, Baine refuse d'y entrer. Tomul se tourne vers vous et vous indique que vous êtes ici pour sauver les Taurens capturés. Toutefois, avant de partir un peu plus à l'ouest, vers les Hautes-terres Shikaar, vous devez savoir que l'endroit où sont détenus les Taurens est farouchement gardé par les Nokhuds. Vous apprendrez d'ailleurs que cet endroit était autrefois le village de Tomul, mais il fut attaqué durant la guerre civile.

Baine Sabot-de-Sang : Je refuse de mettre les sabots en territoire centaure si ce n'est pour en découdre.
Tomul : C'est ridicule ! Les Centaures de cet avant-poste sont de mon clan. Vous n'avez rien à craindre
Baine Sabot-de-Sang : Bien, Tomul, ouvrez la marche.
Tomul : Quand on affrontera les Nokhuds, rappelez-vous que je suis de votre côté. Ne vous trompez pas de cible !
Baine Sabot-de-Sang : Je... ferai de mon mieux !

Baine refuse d'entre à l'avant-poste de Tomul

Baine refuse d'entre à l'avant-poste de Tomul

Une fois dans l'ancien village de Tomul, vous partez délivrer plusieurs Taurens Totem-de-Vent torturés par les Nokhuds. Ces derniers semblent chercher des informations sur les autres Centaures.

Totem-de-Vent captive : Les Centaures essayent de nous soutirer des informations, mais nous ne savons rien !
Totem-de-Vent captive : Ces gens pensent que nous sommes des druides venus à la rescousse des Dragons ! Mais je n'ai rien d'une druidesse, je n'ai même pas la main verte !
Totem-de-Vent captif : Ces gens veulent savoir si nous sommes là pour aider Sarest ! Mais je ne sais même pas de qui il s'agit !
Totem-de-Vent captive : On m'a interrogée sur les autres Centaures ! Sur leurs forces et leurs défenses.
Totem-de-Vent captive : Ces gens pensent que nous sommes des druides venus à la rescousse des Dragons ! Mais je n'ai rien d'une druidesse, je n'ai même pas la main verte !
Totem-de-Vent captive : Un primaliste m'a interrogée au sujet des Jardins d'Emeraude ! Je ne savais rien, alors il m'a fait du mal !
Totem-de-Vent captive : Les primalistes ont capturé Bovan, mais lorsqu'il a dit qu'il était le chef, il a été emmené ailleurs !

Le dernier espoit de Bovan

Vous retrouvez Baine et Tomul qui ont fouillé tout le camp. Bovan ne faisait malheureusement pas partie des prisonniers. Les Nokhuds ont pu l'emmener n'importe où. Tomul vous explique qu'il vous reste peut-être une chance de le trouver. En effet, vous aviez trouvé précédemment son collier. Les mystiques Ohn'irs pourront certainement s'en servir pour le localiser grâce à la divination. Vous devez vous rendre aux sources d'Ohn'irs et chercher Bokou. Ce dernier pourra vous venir en aide. Baine et Tomul vous s'assurer de conduire les survivants auprès des autres Totem-de-Vent avant de vous rejoindre.

Tomul : C'est étrange... de revenir ici.
Baine Sabot-de-Sang : Tomul, vous viviez ici ?
Tomul : En effet. Puis les Nokhuds ont attaqué le village par surprise et ont tout brûlé. Mon foyer n'est plus, et mon peuple est éparpillé dans les plaines.
Baine Sabot-de-Sang : Je... je comprends ce que vous ressentez. Dans ma jeunesse, je n'avais aucun endroit où me sentir chez moi. Mon foyer se déplaçait avec ma tribu.
Tomul : Nous avons peut-être plus en commun que vous ne le pensez. Venez, ramenons ces Taurens... chez eux.

Votre voyage vous mène aux sources d'Ohn'irs. Baine Sabot-de-Sang ne semble toujours pas à l'aise auprès des Centaures et préfère vous attendre un peu plus loin. Pendant ce temps, Tomul explique la situation à la Sage-du-Vent Bokou. Cette dernière pense pouvoir localiser Bovan Totem-de-Vent. Mais pour cela, elle a besoin de plusieurs objets afin de commencer le rituel de divination.

Sage-du-vent Bokou : Bien sûr ! Je suis certain que nous pouvons retrouver votre ami disparu.
Tomul : Depuis votre promotion, vous êtes devenu bien trop optimiste à mon goût.
Sage-du-vent Bokou : Laissez-moi rassembler mes affaires, et retrouvons-nous à...
Tomul : Nous allons accomplir le rituel à l'extérieur du camp. Baine n'est... pas très à l'aise en notre présence.
Sage-du-vent Bokou : Comme c'est étrange ! Pourquoi quelqu'un serait-il mal à l'aise en notre présence ?

Le rituel de divination afin de localiser Bovan

Le rituel de divination afin de localiser Bovan

Une fois les objets réunis, le rituel peut commencer. Bovan est le prisonnier d'un Centaure Nokhud nommé Jamokou. Baine est prêt à se rendre immédiatement au bastion Nokhudon afin de délivrer son ami. Toutefois, Tomul se montre plus prudente. Elle connaît l'endroit et sait pertinemment qu'ils ne sont pas assez nombreux pour mener à bien une telle mission. La conversation s'envenime entre la Centaure et Baine au point que Tomul quitte les sources d'Ohn'irs sans se retourner. Baine vous confie qu'il aurait dû se douter qu'il ne fallait pas faire confiance aux Centaures. Même s'ils peuvent offrir une aide symbolique, Baine est certain que jamais un Centaure ne risqurait sa vie pour un Tauren.

Sa décision est prise, vous partirez tous les deux jusqu'au bastion Nokhudon pour délivrer Bovan !

Baine Sabot-de-Sang : Combien de fois avez-vous accompli ce rituel ?
Sage-du-vent Bokou : Deux fois, en comptant cette tentative !
Sage-du-vent Bokou : Placez les objets dans le brûle-encens, puis reculez.
Sage-du-vent Bokou : Ô Ohn'ahra, accorde-nous ton aide ! Montre-nous l'endroit où se trouve Bovan Totem-de-Vent !
Baine Sabot-de-Sang : Voilà Bovan ! Il a l'air mal en point... Et l'autre Centaure, à ses côtés, qui est-ce ?
Tomul : C'est ce que je craignais. Son nom est Jamokou. C'est un puissant Nokhud, un allié des primalistes à la tête d'une grande armée.
Tomul : Cela signifie que votre ami a été emmené au bastion Nokhudon et que cette mission vient de prendre une tournure bien plus périeuse pour notre petit groupe. Je dois m'entretenir avec la khan Sansok.
Baine Sabot-de-Sang : Il n'y a pas de temps à perdre. Vous n'avez pas vu Bovan ? Il a besoin de nous, et vite !
Tomul : Cet endroit est le fief de Jamokou, le siège de son pouvoir. Nous ne pourrons pas secourir votre ami et affronter sans aide une armée entière, ce serait de la folie !
Baine Sabot-de-Sang : Nous pouvons y entrer subrepticement ! J'ai apporté quelques potions capables de camoufler notre présence. Nous n'avons plus le temps d'aller trouver de l'aide... si nous n'intervenons pas tout de suite, Bovan va mourir !
Tomul : Même avec ces potions, les chiens de guerre nokhuds nous repéreront immédiatement. Je ne me sacrifierai pas pour une cause perdue !
Baine Sabot-de-Sang : Alors, c'est ainsi que vous m'aidez ? En fuyant à la première occasion ? Tagar avait raison, votre parole ne vaut rien... Partez donc, espèce de lâche !
Tomul : Très bien ! Puisque vous tenez tant à vous faire tuer, je ne vous en empêcherai pas
Sage-du-vent Bokou : Tomul, attendez ! Ne partez pas !

Il faut sauver Bovan Totem-de-Vent

Une fois devant le bastion, vous retrouvez Baine qui vous informe que le temps presse. Vous devez retrouver Bovan le plus rapidement possible. Le bastion grouille de Centaures par chance, Baine a emporté avec lui quelques potions qui vous permettent de passer inaperçus. C'est ainsi que vous partez au bastion à la recherche du moindre indice permettant de remonter la trace de Bovan Totem-de-Vent. Par chance, vous trouvez quelques notes griffonnées.

  • Note numéro de transfert de prisonniers (1)
    • Trois prisonniers ont été amenés dans les hautes-terres Shikaars pour être interrogés. Ils sont susceptibles de détenir des informations au sujet des plans et des mouvements de troupes ennemies.

  • Note numéro de transfert de prisonniers (2)
    • Les prisonniers n'ont pas encore fourni d'informations utiles. Deux sont morts pendant l'interrogatoire. Le dernier est encore en vie.
  • Note numéro de transfert de prisonniers (3)
    • Jamokou souhaite superviser son interrogatoire en personne. S'il ne parle pas, il mourra.

Grâce à ses notes, vous connaissez désormais la position exacte de Bovan. Malheureusement, vous arrivez trop tard. Bovan a été exécuté. Baine décide de venger la mémoire de son ami disparu. Pour lui, Nokhuds, Gelkis, Magrams ou Kolkars, c'est du pareil au même. Les Centaures ravagent la terre, et assassinent son peuple. L'objectif est simple, vous devez éliminer le plus grand nombre de Centaures Nokhuds dans le bastion.

Bovan Totem-de-Vent a été exécuté par les Nokhuds

Bovan Totem-de-Vent a été exécuté par les Nokhuds

Toute cette agitation alerte Jamokou qui exhorte Baine de venir l'affronter. L'affrontement est brutal, Jamokou est effectivement un Centaure très puissant qui doit ses pouvoirs aux primalistes. La bataille semble tourner en la faveur du Centaure, mais c'était sans compter l'intervention de Tomul. A aucun moment, elle n'a pensé à vous abandonner. Elle était tout simplement partie chercher de l'aide. En quittant les sources d'Ohn'irs, elle s'est rendue directement auprès de la khan Sansok afin de rallier des patrouilleurs.

Malheureusement, pendant l'affrontement deux des patrouilleurs ont perdu la vie. Peut-être que cette information prouvera à Baine qu'elle n'avait qu'une parole. Pour Baine, le constat est simple. Jamokou est mort et un grand nombre de ses défenseurs avec lui. Bovan est désormais vengé.

Baine Sabot-de-Sang au bastion

Baine Sabot-de-Sang au bastion

Jamokou au bastion

Jamokou au bastion


Avec du recul, Baine blessé pendant le combat reconnaît qu'il n'aurait pas dû partir affronter une armée entière à lui tout seul. Il reconnaît que l'arrivée de Tomul a été décisive pendant cette bataille. Un Centaure qui se bat pour sauver un Tauren, il n'aurait jamais cru ça possible de toute sa vie.

Tomul indique qu'il ne vaut mieux pas rester dans le bastion. D'autres Nokhuds ne tarderont pas à se rassembler afin de les pourchasser. Ses patrouilleurs ont rassemblé les corps des Taurens et des Centaures alliés morts au bastion. L'objectif est de les transporter jusqu'au campement temporaire des Taurens afin de commencer le travail de deuil.

Lâcher prise

De retour au campement, vous pouvez remarquer qu'un bûcher funéraire a été construit. Le rituel de crémation des Taurens et des Centaures alliés morts peut alors commencer. Tomul vous confie de Baine n'a pas dit un mot depuis leur fuite du bastion Nokhudon. Elle n'avait pas réalisé à quel point Bovan comptait pour lui. Après les funérailles, Tomul a décidé de retourner à Maruukaï puisque sa mission est terminée, même si les choses ne se sont pas déroulées comme vous l'auriez tous souhaité.

Rite funéraire Tauren et Centaure

Rite funéraire Tauren et Centaure

Baine, quant à lui, vous indique que les Shikaars ont perdu deux des leurs pendant la bataille. Il a aujourd'hui besoin de réfléchir sur ce qui s'est passé. En concertation avec les Shikaars, ils ont décidé d'honorer leurs morts ensemble. Ils ont combiné leurs rites funéraires en une seule et même cérémonie.

Plusieurs question restent toutefois en suspend. Bovan est mort, mais son peuple est toujours là. Pourquoi a-t-il décidé de les conduire jusqu'ici ? Que lui ont révélé ses visions ? Les Totem-de-Vent ont toujours été un peuple nomade. Peut-être avait-il entraperçu l'espoir d'y fonder un nouveau foyer.

Peut-être savait-il aussi ce qui allait se passer avec les Centaures ? A-t-il voulu venir ici, pour que les Taurens fassent la paix et apaisent la haine encore présente dans leurs cœurs ?

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Contacter

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (6)

Tous les commentaires Top commentaires

Lummh
  • 299 messages

+
+0
Sur Judgehype, beaucoup disaient que cette quête sonnait stupide, mais je trouve que ça va, en vrai !
Compte tenu de ce que les Taurens ont vécu avant l'arrivée de Thrall, et même après, c'est pas surprenant que l'animosité soit encore très présente.
Nicrid
  • 1297 messages

+
+1
moi je trouve ça stupide que dans un jeu qui s'appelle world of WARcraft toutes les races soient en train de faire la paix. ça va être quoi la prochaine quete du genre ? un eredar qui débarque pour demander pardon ? du coup on va pouvoir faire des draenei demoniste...
Lummh
  • 299 messages

+
+1
Citation de Nicridmoi je trouve ça stupide que dans un jeu qui s'appelle world of WARcraft toutes les races soient en train de faire la paix. ça va être quoi la prochaine quete du genre ? un eredar qui débarque pour demander pardon ? du coup on va pouvoir faire des draenei demoniste...


J'appellerais pas ça la paix entre les races puisque les centaures de Kalimdor continuent de rester les pires saloperies. À la limite, on pourrait dire que les Taurens apprennent que la race des centaures n'est pas constituée QUE des pires saloperies.
Mais en vrai, moi ça me dérange pas, vu qu'en l’occurrence, c'est pas la même race de centaures, et que malgré tout, ils ont payé cette information "bisounours" dans le sang de nombreux Taurens.
Viriathus
  • 748 messages

+
+0
Citation de LummhJ'appellerais pas ça la paix entre les races puisque les centaures de Kalimdor continuent de rester les pires saloperies. À la limite, on pourrait dire que les Taurens apprennent que la race des centaures n'est pas constituée QUE des pires saloperies.
Mais en vrai, moi ça me dérange pas, vu qu'en l’occurrence, c'est pas la même race de centaures, et que malgré tout, ils ont payé cette information "bisounours" dans le sang de nombreux Taurens.


Encore que ! Mon Tauren est lui en très bons termes avec les Gelkis et les Magram de Désolace... xD

Par-contre en ce qui concerne les quêtes, moi ça ne me choque pas plus que ça, les Taurens se devaient d'avoir une réaction en retombant sur des peuples centaures, un genre de "PTSD" qui les font bloquer... ^^'

Ce qui me gêne en revanche c'est que ça va entretenir un peu plus la confusion entre les centaures de Kalimdor et ceux des Îles aux Dragons aux yeux de pas mal de joueurs.
basstemp
  • 608 messages

+
+1
Citation de Nicridmoi je trouve ça stupide que dans un jeu qui s'appelle world of WARcraft toutes les races soient en train de faire la paix. ça va être quoi la prochaine quete du genre ? un eredar qui débarque pour demander pardon ? du coup on va pouvoir faire des draenei demoniste...


Autant de base, ce que tu dis sonne a vrai dire logique : Il faut conserver des justifications lore & narration au niveau relationnel des races et des blocks de faction qui font que au final : Cela se traduit par un fond logique lore & narration pour que puisse alors vivre sur une base saine le PVP dans Wow

Mais en vrai : On a bien vu a plusieurs reprise qu'en fait on peu OSEF de cet aspect tout en conservant un PVP sans lore & narration solide ou alors totalement bancal ...

Un exemple simple : Le goulet Chanteguerre ... En vrai si tu additionne paix en profondeur because Thrall + la famille Hellscream bottant en touche (daron un peu foufou du bulbe mort, fiston timbré mort aussi ...) , ben en vrai , le goulet aurait du fermer durant de longues périodes et rouvrir uniquement au moment ou Sylvanas a repris les rennes de la Horde en main et la Ok le goulet se justifie mais en vrai ça amène a une autre logique :

Le goulet n'aurait pas du exister a Vanilla car Garosh pas la et la horde de thrall pas assez en guerre avec l'alliance pour justifier une telle escarmouche anormale avec les sentinelles ... Ou alors il faut aller chercher des vétérans chanteguerres capables de tenir salement tête a Thrall pour imposer un tel truc , puis l'ouvrir uniquement a partir de WOTLK : Pask Garrosh on le sait a ce moment la (début WOTLK) vit depuis quelques mois sur Azéroth par l'invitation de Trhall et que sa montée rapide en grade dans la horde , amène qu'il puisse y avoir une logique que le clan chanteguerre se sente pousser des ailes et pousse au cul du coté du goulet = Goulet ouvert

Cataclysm puis MoP : Goulet en mode ouvert et meme en mode Red écarlate la en terme de justification a ce qu'il soit ouvert !

Wod : Fermeture du goulet , et notamment très important de le faire car Garrosh a été jugé et honni de la horde , le goulet non seulement ne se justifie plus mais en + l'offensive Horde Ally contre la Horde de fer justifie a tout prix d'éviter que les 2 factions n'enervent pas l'une & l'autre par des actions "a coté" de ce jour = FERMETURE du goulet

Legion = Goulet fermé début extension, prise de la horde par Sylvanas = Réouverture en douce du conflit donc du goulet

BfA = A nouveau en mode red écarlate jusqu'a ce que Sylvanas se décide a aller défier le Roi liche ou la dès ce moment se justifie la fermeture

Mais en vrai, si blizzard suivait ma logique : Le jeu perdrait une part monumentale de son intéret PVP mais bon faut quand mm bien le justifier a minima et du coup c'est pas si osef et un vrai problème

Mais blizzard au final : Nous aura bien fait un OSEF magistral tout du long , car en fait ça aurait pu se traduire pour éviter de fermer l'instance de bataille PVP , par des modifications de la Map qui traduit une période + ou - intense d'animosité entre la horde et l'alliance ou tout du moins entre les sentinelles et le clan Chanteguerre

Putain mais, pourquoi j'ai écrit ce pavé pour finir par ça moi ?
torudi
  • 2 messages

+
+0
Citation de Nicridmoi je trouve ça stupide que dans un jeu qui s'appelle world of WARcraft toutes les races soient en train de faire la paix. ça va être quoi la prochaine quete du genre ? un eredar qui débarque pour demander pardon ? du coup on va pouvoir faire des draenei demoniste...

il l'avait prédit mdrrr , t'es un voyant

Ajouter votre réaction

Afin de poster une réaction, vous devez être connecté !

Connexion
Inscription

Retour aux news