logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
1

Interview WoW Classic : Bêta, communauté, sharding et jeton WoW

Mardi 14 mai 2019 à 17h00, par

interview wow classic :

Blizzard a annoncé la sortie de WoW Classic ainsi qu'une nouvelle édition collector pour World of Warcraft. L'éditeur a ainsi invité plusieurs sites et journalistes à discuter avec les développeurs.

À cette occasion, Zecharia a pu rencontrer John Hight et Omar Gonzalez, respectivement Producteur exécutif et Senior Software Engineer, afin de leur poser des questions sur WoW Classic.

Plusieurs sujets ont pu être abordés comme la Bêta, le sharding dans le jeu ou bien encore l'ajout de royaumes JdR. Retrouvez le résumé de cette interview réalisée avec le site WowChakra à la suite cet article. Nous en profitons pour remercier Blizzard pour avoir rendu possible celle-ci.

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre travail chez Blizzard et sur WoW Classic ?

Omar Gonzalez : Mon nom est Omar Gonzalez, je suis Senior Software Engineer sur World of Warcraft Classic. World of Warcraft Classic occupe aujourd'hui 100% de mon quotidien.

John Hight : Je suis John Hight, Producteur exécutif pour World of Warcraft. Concrètement, cela signifie tout World of Warcraft. Battle for Azeroth, Classic, nos différentes opérations, bref, tout ce qui est estampillé « World of Warcraft » est sous ma responsabilité.

Comment va se dérouler la bêta ? Sera-t-elle similaire à celles des autres extensions ?

Omar Gonzalez : Nous allons lancer notre bêta très bientôt et vous pourrez arriver dans un premier temps jusqu'au niveau 30 maximum. Cette bêta de WoW Classic sera un peu différente de ce que l'on connaît habituellement car nous ne testons pas un nouveau jeu ou des nouvelles fonctionnalités. Classic ne fonctionne pas comme ça. Ce que nous voulons, c'est que les joueurs nous aident à trouver des bugs, des différences entre leurs souvenirs et ce que nous leur proposons.

Permettre aux joueurs de tester le jeu est le meilleur moyen pour nous de nous assurer de la qualité finale de Classic. Tout au long de la bêta, nous allons débloquer progressivement des zones et des niveaux supplémentaires, à mesure que nos tests s'avèrent concluants. Nous voulons être très prudents, mais nous sommes confiants en la communauté qui nous a énormément aidés et qui va beaucoup nous aider pour cette dernière ligne droite.

John Hight : Cette fois, nous ne cherchons pas à équilibrer le jeu, mais à corriger des bugs et problèmes. Le jeu est déjà équilibré (rires), enfin je veux dire, les chiffres sont authentiques. Nous allons donc procéder par petits groupes de bêta testeurs et nous avons vraiment envie d'avoir une communauté dédiée et extrêmement motivée à tester le jeu. Il y aura très peu de gens comparé aux autres bêta. Nous avons mis en place le site www.wowclassic.com qui permet aux joueurs de remplir le formulaire d'accès à la bêta.

Il y aura très peu de testeurs comparé aux autres bêta

Il y aura très peu de testeurs comparé aux autres bêta

Il y a plusieurs mois, vous avez évoqué le phasing et l'utilisation du sharding, surtout au lancement du jeu. Quels sont vos plans à ce sujet ?

Omar Gonzalez : Nous avons développé quelque chose de nouveau. Nous avons passé un bon moment à repenser notre architecture serveur, car l'un des points les plus importants dans Classic est de voir tout le monde se connecter au même endroit, jouer dans le même monde. Si vous voyez un joueur de la Horde à Strangleronce et que vous partez en direction des Maleterres, vous devez croiser ce joueur à nouveau.

« Nous avons créé une nouvelle technologie de sharding »

Nous voulons vraiment préserver ceci. Nous avons donc créé une nouvelle technologie de sharding (ndlr : technologie qui consiste à fractionner une zone lorsque la population sur celle-ci devient trop importante. Cela permet de réduire la charge du serveur.) qui fonctionne sur l'intégralité du continent. Au lancement, il y aura plusieurs copies des continents afin d'augmenter la capacité maximale des serveurs. Cela permet d'avoir des serveurs sans file d'attente interminable et cela nous donne un peu de flexibilité, sans pour autant vous couper des joueurs.

Après le lancement, lorsque nous aurons une meilleure idée de la demande des joueurs, nous voulons vraiment arriver au point où un royaume correspond à une shard. Nous allons donc tout faire pour arriver à ce point le plus vite possible. C'est vraiment une de nos priorités absolues.

Sera-t-il possible de se connecter sur Classic et BFA au même moment ? Lors des longs voyages en griffon, pourrais-je aller farmer les plantes sur BFA ?

John Hight : Non, c'est la même chose que si vous tentez de vous connecter sur deux royaumes en même temps. Ce n'est pas possible. Le comportement est le même que si vous essayez de vous connecter à un autre royaume.

Y aura-t-il des royaumes JDR ?

Omar Gonzalez : Oui, nous souhaitons ouvrir des royaumes JDR. Nous ne sommes cependant pas encore sûrs d'ouvrir des royaumes JDR JCJ.

John Hight : Nous devons analyser les besoins dans chaque région. Certaines grandes régions vont pouvoir accueillir un grand nombre de variétés de royaumes, tandis que de petites régions aurons une plus petite variété de royaumes.

Y aura-t-il des royaumes par langue ou seulement par région ?

John Hight : Un peu des deux. Certains royaumes sur des régions moins peuplées où plusieurs langages seront parlés. Sur les régions plus peuplées, il y aura des royaumes spéciaux pour chaque langue. Au final, cela correspond à peu près à la distribution des serveurs dans la version actuelle de WoW.

Un grand nombre de joueurs s'inquiètent de la présence du jeton Wow dans Classic. Sera-t-il présent ?

« Il n'y aura pas de jeton WoW dans Classic »

John Hight : Non, il n'y aura pas de jeton WoW dans Classic. Le seul service auquel nous réfléchissons pour le moment est la possibilité de changer de royaume, car c'est quelque chose que nous avions implémenté à l'époque.

À part ça, il n'y aura rien. Et vous savez, l'or est quelque chose de difficile à obtenir dans Classic, et c'est ainsi, c'est une part importante de l'expérience de jeu et nous voulons la préserver.

Pas de jetons WoW dans WoW Classic

Pas de jetons WoW dans WoW Classic

Le grand changement entre Classic et la version originale de WoW est l'intégration de Battle.net et de son chat. Était-ce un défi de le faire fonctionner sur WoW Classic ? N'avez-vous pas peur que la présence du chat Battle.net ne ruine l'immersion des joueurs et ne permette la discussion inter-factions ?

Omar Gonzalez : Techniquement, ce n'était pas un défi car nous avons translaté toute l'infrastructure vers notre nouvelle base de code. Les communautés Battle.net sont importantes pour nous et nous voulions les intégrer dans Classic. De même, si vous avez déjà établi des amitiés via battletag avec des joueurs et qu'ils jouent dans une autre faction, vous pouvez effectivement discuter avec eux. Mais nous avons tout de même mis en place des restrictions. Si vous voyez un joueur de la faction adverse dans Classic, vous ne pouvez pas cliquer sur son portrait et l'ajouter en ami sur Battle.net.

John Hight : Si vous êtes déjà ami avec la personne, vous avez probablement d'autres moyens de communiquer avec elle qu'importe sa faction. Nous prenons en compte ce fait sans pour autant dénaturer l'expérience des factions dans Classic.

Le déploiement du contenu se fera en 6 phases. Quelle sera la vitesse de déploiement du contenu ? Allez-vous vous calquer sur le calendrier de l'époque ?

Omar Gonzalez : Cela dépendra de la communauté. Nous avons volontairement choisi de ne pas fixer de calendrier de déploiement avant la sortie de WoW Classic. Nous souhaitons attendre et voir comment la communauté s'approprie le jeu. Nous parlerons de calendrier lorsque nous aurons une idée plus claire de la façon dont les joueurs profitent du contenu.

Ce que nous ne voulons pas faire, c'est ajouter des nouvelles phases trop vites alors que de nombreux joueurs n'ont pas encore progressé. Nous ne voulons pas non plus faire attendre trop longtemps les meilleurs joueurs et les plus investis bien sûr ! Nous comptons donc sur la communauté et sur nos discussions avec elle pour y voir plus clair.

Le contenu de WoW Classic sera déployé en 6 phases

Le contenu de WoW Classic sera déployé en 6 phases

Vous avez présenté Classic comme votre lettre d'amour à la communauté. Comment la communauté vous a-t-elle aidé à construire Classic ?

John Hight : Un nombre incroyable de retours !

Omar Gonzalez : Leurs nombreux retours et leurs avis et attentes sur le jeu ! En fait, je suis inscrit sur un nombre incroyable de canaux discord, je regarde beaucoup, beaucoup de vidéos sur YouTube et de streams sur Twitch. Bien sûr, très souvent les gens ne le savent pas, mais nous regardons tout ce que nous pouvons. On lit et analyse les discussions de la communauté et pour tout vous dire, plusieurs décisions très importantes sont basées la-dessus. Par exemple, on parlait des phases de déploiement du contenu. Nous souhaitions déployer le contenu en 4 phases à la base, mais écoutant la communauté, nous avons changé nos plans.

L'impossibilité d'ajouter un ami de la faction opposée sur Battle.net, c'est aussi quelque chose que nous avons d'abord vu arriver dans des discussions de la communauté. Nous nous sommes réunis, en avons discuté et nous sommes rendus compte que c'était la meilleure manière de respecter Classic. Toutes ces décisions viennent directement de la communauté. Nous adorons tout le contenu, toutes les conversations suscitées par Classic. Nous écoutons, et nous répondons.

John Hight : L'intégralité de Classic est le fait de la communauté. Rappelez-vous, au début nous nous étions convaincus que c'était quelque chose de très dur à faire, que les joueurs n'allaient pas accrocher etc. Au final, la communauté nous a dit « Nous voulons Classic, faites-le s'il vous plaît ! ». Ce qui n'était au début qu'un chuchotement s'est transformé en véritable cri du coeur. Et l'un des premiers à poser la question « Et si on le faisait ? » a été Omar. Et la question s'est vite transformée en « Si nous le faisons, comment le faire au mieux possible ? ». Car nous voulons nous engager à faire un jeu de qualité qui respecte le gameplay original.

Prévoyez-vous de modifier l'équilibrage des classes ? J'ai souvenir qu'à Classic, les classes n'étaient pas toutes équilibrées...

John Hight et Omar Gonzalez : Non !

Omar Gonzalez : L'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi le patch 1.12 est qu'il comprenait un grand nombre de changements de classes qui avaient rendu le jeu le plus équilibré possible. Je ne dirais pas qu'il était parfaitement équilibré, mais c'était ainsi et la philosophie de notre projet est la préservation de l'expérience de jeu. Cela ne veut pas seulement dire que nous avons conservé tous les chiffres de toutes les compétences de toutes les classes, mais aussi tous les chiffres de tous les boss de toutes les rencontres. Ils sont ce qu'ils sont et nous souhaitons répliquer l'expérience, c'est notre but.

Chaman de la Horde à Orgrimmar

Chaman de la Horde à Orgrimmar

Paladin de l'Alliance à Hurlevent

Paladin de l'Alliance à Hurlevent


Vous avez annoncé une édition collector Anniversaire de World of Warcraft. Comment vous est venue cette idée ? Qu'avez-vous décidé de mettre à l'intérieur ?

John Hight : Nous avons une communauté de collectionneurs importante. Ils adorent les éditions collectors et c'est toujours génial de les voires alignées sur des étagères. Nous voulions marquer le coup et proposer quelque chose à ces collectionneurs pour cet événement incroyable. 15 ans de service, sans discontinuer. Au niveau de la forme, il s'agit d'une boîte dans une boîte. Tout d'abord, vous avez un grand coffret qui recouvre le tout, puis l'édition collector 15ème anniversaire de WoW de la même taille que les autres, toute blanche, couleur albâtre avec la wyverne et le griffon. Celle-ci fait la même taille que les précédentes et vous pourrez l'ajouter sur votre étagère (rires).

« Ragnaros est le chef-d'oeuvre de cette édition collector »

Mais les boîtes, ça ne suffit pas. L'un de nos sculpteurs est fan de Ragnaros et s'était mis en tête d'en faire une statuette. Nous avons vu ça et nous sommes dits : « C'est exactement ce qu'il nous faut !». Ragnaros est le chef-d'oeuvre de cette édition collector. Il y a également un tapis de souris, et deux montures pour BFA : le Wyverne d'albâtre et le griffon d'albâtre. Notez que ces modèles sont tout nouveaux et qu'ils célèbrent les montures les plus utilisées dans Classic. Et bien sûr, vous avez du temps de jeu et un pins Onyxia !

L'édition collector de WoW Classic avec la statuette Ragnaros

L'édition collector de WoW Classic avec la statuette Ragnaros

Y aura-t-il une armurerie pour WoW Classic ?

Omar Gonzalez : Peut-être pas au moment du lancement, c'est dans les projets, mais elle ne sera peut-être pas prête pour le lancement.

John Hight : Elle ne sera pas prête.

Omar Gonzalez : Ah okay ! (rires) Désolé !

Qu'est ce qui vous rend le plus fier au sujet de WoW Classic ?

Omar Gonzalez : Les intéractions avec la communauté. Sans hésiter. Récemment, nous avons sorti l'Alpha pour les employés et tellement de gens sont revenus me voir et m'ont dit « J'ai joué au jeu, et c'est exactement comme dans mon souvenir. C'est exactement World of Warcraft ». Rien que ça, cette justesse, qui fait dire aux gens que Classic est la réplique de la version originale de WoW, c'est ce qui me rend fier. Et c'est d'ailleurs la raison première qui m'a fait me lancer dans ce projet.

« Classic est une réplique de la version originale de WoW »

John Hight : Ce qui me rend le plus fier, c'est l'équipe WoW Classic. Omar a travaillé sur le jeu original, et quand nous avons parlé de faire Classic, c'est le premier a avoir levé la main. Il voulait vraiment faire ça, et on se disait que quelqu'un qui avait bossé sur la version originale de WoW ne voudrait jamais revenir dessus, mais il était si enthousiaste et cet enthousiasme a complètement emporté toute l'équipe.

En même temps, ils ont traité le sujet avec un tel professionnalisme et une telle attention ! Chaque fois qu'il fallait modifier quelque chose, on pouvait presque les voir prendre leurs gants pour toucher à ce morceau d'histoire. Ce qui caractérise l'équipe, c'est leur sensibilité à la communauté, ils sont très attachés aux retours au sujet du jeu, et c'est un véritable honneur de travailler avec cette équipe.

Un immense merci d'avoir accepté de répondre à nos questions.

Omar Gonzalez, Zecharia et John Hight ont discuté de WoW Classic

Omar Gonzalez, Zecharia et John Hight ont discuté de WoW Classic

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Contacter

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (1)

Tous les commentaires Top commentaires

Igrekk
  • 423 messages

+
+6
-
"Tu as échoué Executus ! Justice sera faite en vérité !" :p
Vive Ragnaros :p

Ajouter votre réaction

Afin de poster une réaction, vous devez être connecté !

Connexion
Inscription

Retour aux news