logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
64

Sanctum de la Domination : La cinématique finale est en ligne [SPOILERS]

Mercredi 07 juil. 2021 à 2h43, par

sanctum de la domination : la cinematique finale est en ligne

Après bien des spéculations, elle est enfin là. Grâce à l'ouverture du Sanctum de la Domination, nous découvrons une nouvelle cinématique mettant en avant le dénouement final pour certaines figures emblématiques du jeu.

Après plusieurs mois d'attente, nous en apprenons plus sur les intentions des antagonistes de l'histoire.

Vous pouvez d'ores-et-déjà retrouver cette vidéo en français dans la suite de cet article. Attention, cette vidéo contient des spoilers. Nous vous invitons à quitter la news si vous souhaitez garder la surprise.

Cinématique : Sanctum de la Domination

  • Le Geôlier parvient à obtenir la dernière clé qui le retenait et qui était détenue par l'Arbitre à Oribos.
  • A ce moment de la cinématique, le Geôlier met à genoux Thrall, Bolvar et Jaina. Sylvanas intervient en répliquant que désormais la voie est ouverte et qu'ils ont désormais tout ce dont ils avaient besoin.
  • Le Geôlier lui assène qu'il va forger une nouvelle réalitétous le serviront. Les mots résonnent dans la tête de Sylvanas et font écho à ce qu'avait dit autrefois Arthas.
  • Sylvanas défi le Geôlier en rétorquant qu'elle ne le servirait jamais. Ce dernier ouvre une brèche et extirpe une gemme bleue. C'est un « cadeau » pour Sylvanas. Elle l'a aidé à retrouver ce qui lui avait été volé. En retour, il lui rend aussi quelque chose qui lui fut autrefois subtilisé.
  • Le Geôlier part à travers un portail suivit d'Anduin qui jette derrière lui la boussole de son père. Il abandonne Sylvanas à son sort en précisant qu'il la laisse à la merci de Thrall, Bolvar et Jaina.
  • Sylvanas s'évanouit, mais avant cela, ses yeux ont changé. Ils sont devenus bleus. Selon plusieurs théories, le Geôlier aurait rendu à Sylvanas la moitié manquante de son âme.

Final du Sanctum de Domination : Récap et explications

Retrouvez un récapitulatif et aussi les explications concernant la cinématique du Sanctum de la Domination via la vidéo d'Arimatras.

Avatar de Melody

À propos de l'auteur : Melody

Contacter

Melody, la touche féminine de Mamytwink.com. Elle a rejoint la rédaction durant l'été 2012 et égaie depuis les lecteurs du site par sa douceur et sa poésie. Outre ses nombreux guides, elle n'hésite pas à mettre en avant par le biais de ses news la créativité de la communauté.

Retour aux news

Commentaires (64)

Tous les commentaires Top commentaires

dosgor
  • 88 messages

+
-1
-
le point qu'il faut surtout prendre en compte c est que wow est une série de jeu et non de livre donc oui l écriture n est pas d'un haut niveau mais il ne faut pas oublier que c est l écriture qui doit se plier au game design du jeu et non l inverse
Answald
  • 201 messages

+
-2
-
Citation de MetalichapPas trop d'accord la dessus.
L'univers de WoW est riche, là dessus aucun doute.
Mais bien écrit? Mise en question philosophique profonde?

Vanilla y'avait pas de scénar, BC y'avait des truc sympa mais ça venait surtout de Warcraft 3.
Wotlk, là on avait quelque chose mais ça venait de Warcraft 3...

Et puis?
Cataclysm, mop draenor ? Désolé mais dire que le niveau d'écriture à "drastiquement diminué" par rapport à ceux là ?!

Les gens s'en sont donner à coeur joie pour critiqué Green Jesus, la horde qui fait rien quand Garrosh pète un plomb, le twist magique du draenor parallèle.

Alors oui l'écriture de shadowland est pas ouf, mais l'écriture de wow a été bonne sur moins de deux extensions...

Pour dire qu’à Vanilla il n’y avait pas d’histoire alors qu’en 2004, World of Warcraft est le jeu qui révolutionne le MMORPG en proposant un système de progression par suites de quêtes narratives qui traitent toutes de la région que tu visites, on va dire que c’est osé.

Avant Wow, la Norme du genre consiste à te catapulter dans une zone qui t’es inconnue, et bon courage pour comprendre comment ça se passe quel pnj fait quoi etc. Avec Wow, le contact avec le lore est aussi constant que celui du personnage à ses quêtes.

Pour BC et Wotlk, c’est ce qu’on appelle quand même des suites puisqu’on a laissé Illidan et Arthas en suspens à Warcraft, est ce que du coup ça voudrait dire que continuer ces histoires permet de dire que les suites sont forcément moins biens écrites ou copiées-collées ou pas interessantes ? En tout cas je doute qu’on puisse le dire en partant de ça, sinon personne n’irait voir les suites de films au cinéma quelque part, a fortiori quand les-dites suites sont populaires sur le plan du lore auprès des joueurs.

Autre point, personne ici ne prétend qu’avant, Wow c’était du Balzac. Seulement que l’histoire proposée par Shadowlands (et amorcée a BFA) est moins bien parce que moins intéressante, moins captivante aussi parce que moins cohérente. Et forcément j’ai envie de dire, alors que la narration de SL qui est déjà plus pauvre (ou disons épurée) que Wotlk puisque tu n’as rien qui relie les régions entre elles donc c’est moins complexe, tu as pourtant des moments qui brutalisent le sens commun de la réflexion.

Ça, ça n’est pas normal, aucune bonne histoire ne se torche à ce point avec la suspension d’incrédulité. On ne peut pas écrire comme ça vient au fil de la plume, faire de tous les personnages des girouettes inconsistantes, être soi meme une girouette qui montre peu de respect pour le matériel de base, et ensuite se gargariser de produire une narration de qualité et d’être capable de tisser une intrigue épaisse et mystérieuse au prétexte qu’on ne répond pas sciemment aux questions des joueurs/lecteurs. Ça n’existe nulle part, et à ce titre je crois que beaucoup ne voient pas pourquoi ce serait différent pour Wow.
Abys
  • 80 messages

+
+1
-
Citation de dosgorle point qu'il faut surtout prendre en compte c est que wow est une série de jeu et non de livre donc oui l écriture n est pas d'un haut niveau mais il ne faut pas oublier que c est l écriture qui doit se plier au game design du jeu et non l inverse


Va faire un tour sur FF XIV et tu me dira si le scenar ne peut pas être complet en étant en plus intégré au game design (surtout sur la dernière extension).
FF le scenario s'appel "l'épopée" je te laisse deviner pourquoi, t'as même un New game + si tu veux la refaire, t'as des TONNES de scenetes, que tu peux revoir à ta guise quand tu le souhaite, chaque donjon/raid a son lore expliqué, par des scenetes.
C'est complétement intégré, là c'est comme dis plus haut, 20 ans de lore sacrifié pour 2-3 punch line balancé au bon moment, et pourtant j'étais un fervant défenseur du lore, mais là c'est du garbage level, j'me suis moins fait chier devant des nanares.
Kelevra
  • 234 messages

+
+0
-
Citation de zahiusLe génocide c'est l'extermination d'un peuple, y'a toujours des Gilnéens, toujours les Kaldorei, toujours autant d'humains et de mort-vivant.


Euh, ben non en fait, un génocide c'est le destruction méthode d'un groupe d'êtres vivants (race, ethnie, religion, ...), total ou partielle.
Cette crapule de H. est responsable d'un génocide connu de tous, et pour autant, les J. n'ont pas été annihilés. Et des génocides y'en a beaucoup d'autres qu'on pourrait lister (malheureusement)

Ajouter votre réaction

Afin de poster une réaction, vous devez être connecté !

Connexion
Inscription

Retour aux news