logo MamytwinkRéseau Mamytwink logo MamytwinkMamytwink.com logo Hearthstone-DecksHearthstone-Decks.com logo Overwatch WorldOverwatch-World.com
63

Battle for Azeroth : histoire de l'extension

Mardi 15 mai 2018 à 10h35, par

battle for azeroth : histoire de l'extension

La prochaine extension de World of Warcraft Battle for Azeroth met les joueurs au coeur du conflit entre l'Alliance et la Horde !

Dans ce dossier complet, nous vous proposons de revenir sur l'histoire de l'extension, des événements ayant provoqué la défaite de la Légion ardente au conflit entre la Horde et l'Alliance au cœur de l'empire de Zandalar et du royaume de Kul Tiras.

Notez que Battle for Azeroth n'étant qu'en version bêta, plusieurs parties de l'histoire ne sont pas encore connues ou peuvent être modifiées. De plus, cet article est susceptible de contenir des spoilers importants du lore de l'extension.

Sommaire

Dernières mise à jour

  • [MàJ 15/05 à 10h00] : mise à jour complète du guide de l'Histoire. Ajout des scénarios d'introduction de l'Alliance et de la Horde à Battle for Azeroth.
Image de BfA Histoire extension
Image de BfA Histoire extension
Image de BfA Histoire extension

Battle for Azeroth : résumé de l'histoire

Conflit entre l'Alliance et la Horde

  • À la fin de Legion, le titan noir Sargeras blesse gravement Azeroth en plantant son épée maléfique sur Silithus.
  • L'essence vitale d'Azeroth s'échappe vers la surface, sous la forme d'un minerai bleu-doré : l'azérite.
  • La Horde, dirigée par Sylvanas Coursevent, et l'Alliance, menée par Anduin Wrynn, sont très intéressées par la puissance de l'azérite.
  • Le conflit ancestral entre les deux factions reprend alors, tandis que le monde est mourant.
  • La Horde finit par incendier Teldrassil, et ainsi détruire la capitale des Elfes de la nuit, Darnassus.
  • En réponse à cela, l'Alliance attaque les ruines de Lordaeron et la capitale des Réprouvés, Fossoyeuse.
  • Au final, la plupart des territoires des Royaumes de l'Est sont aux mains de l'Alliance, tandis que la Horde contrôle la majorité du continent Kalimdor.

Kul Tiras et Zandalar

  • Les deux factions sont séparées par l'océan, et elles ont donc besoin d'alliés avec une puissance navale conséquente.
    • La Horde se tourne vers les Trolls zandalari. Elle doit néanmoins les aider à régler leurs problèmes à Zandalar avant de pouvoir utiliser leur flotte.
    • L'Alliance fait appel aux Humains de Kul Tiras. Elle doit également leur venir en aide à Kul Tiras pour espérer bénéficier de leurs navires.
  • À leurs arrivées à Kul Tiras et Zandalar, Magni Barbe-de-Bronze convoque les champions d'Azeroth dans la Chambre du Cœur afin de recevoir un artefact prodigieux, le Cœur d'Azeroth.
    • Ce collier est une grande source de pouvoir qui réagit lorsqu'il est à proximité de l'azérite. L'essence vitale est alors absorbée.
  • Tandis que la guerre fait rage, des sombres menaces s'agitent à Kul Tiras et Zandalar.
    • À Uldir, en Zandalar, une entité effroyable s'agite : G'huun, le Dieu du Sang, le résultat d'une expérience ratée des titans sur les Dieux très anciens qui a très mal tourné.
    • La Reine Azshara, dirigeante des Nagas, semble être impliquée dans des complots sur les deux continents.
Anduin Wrynn, haut roi de l'Alliance

Anduin Wrynn, haut roi de l'Alliance

Sylvanas Coursevent, chef de guerre de la Horde

Sylvanas Coursevent, chef de guerre de la Horde


Introduction : Le dénouement de Legion

Dénouement Legion WoW

Les champions d'Azeroth, accompagnés notamment d'Illidan Hurlorage, du Prophète Velen et de Magni Barbe-de-Bronze, se sont rendus sur Argus, le monde natal des Draeneï, afin d'arrêter la Légion ardente et son dirigeant, le titan noir Sargeras. Là-bas, ils ont retrouvé l'Armée de la Lumière ainsi que deux anciens héros de l'Alliance, Turalyon et Alleria Coursevent. Ensemble, ils se sont aventurés dans le bastion de la Légion : Antorus, le Trône ardent.

À Antorus, les champions d'Azeroth ont découvert que les titans du Panthéon étaient toujours en vie, menacés ou emprisonnés par les démons. Après les avoir libérés, tous se sont rendus au Panthéon et ont invoqué le titan Argus, torturé et au service de la Légion depuis de nombreuses années. Les champions durent le vaincre tandis que Sargeras approchait d'Azeroth.

Avant de se faire emprisonner par les titans au Panthéon, Sargeras parvint à planter son épée sur Azeroth, en Silithus. Cet acte final provoqua une blessure importante au cœur du monde, désormais mourant. Son essence vitale, le sang cristallisé du titan naissant, l'azérite, commence alors à surgir de la Plaie. Les rapports des événements à Silithus parviennent aux dirigeants de la Horde et de l'Alliance, Sylvanas Coursevent et Anduin Wrynn, qui s'intéressent particulièrement à l'azérite et à ses pouvoirs.

Partie 1 : Avant la Tempête

Avant la Tempête WoW

Dès le 13 juin 2018 (en français) le roman Avant la Tempête de Christie Golden nous permettra d'en apprendre plus sur Anduin et Sylvanas après la découverte de l'azérite. Vous pouvez retrouver ci-dessous la description officielle, mise à jour aux alentours du 21 avril.

Azeroth est mourante.

La Horde et l'Alliance ont vaincu la Légion ardente démoniaque, mais une catastrophe terrible se déroule profondément sous la surface du monde. Il y a une blessure mortelle au cœur d'Azeroth, frappée par l'épée du titan déchu Sargeras dans un dernier acte de cruauté.

Pour Anduin Wrynn, roi de Hurlevent, et Sylvanas Coursevent, chef de guerre de la Horde et reine des Réprouvés, il reste peu de temps pour reconstruire ce qu'il reste et encore moins pour pleurer ce qui a été perdu. La blessure dévastatrice d'Azeroth a révélé un mystérieux matériau connu sous le nom d'azérite. Entre de bonnes mains, cette étrange substance dorée est capable d'incroyables exploits de création; dans les mauvaises, cela pourrait provoquer une destruction inimaginable.

Alors que les forces de l'Alliance et de la Horde font la course pour découvrir les secrets de l'azérite et soigner le monde blessé, Anduin adopte un plan désespéré visant à forger une paix durable entre les factions. L'azérite compromet l'équilibre du pouvoir, et Anduin doit donc gagner la confiance de Sylvanas. Mais, comme toujours, la Dame noire a ses propres machinations.

Pour que la paix soit possible, les générations de sang et de haine doivent prendre fin. Mais il y a des vérités qu'aucun côté n'est prêt à accepter et des ambitions qu'ils répugnent à renoncer. Tandis que l'Alliance et la Horde parviennent à saisir le pouvoir de l'azérite, leur conflit bouillonnant menace de relancer une guerre totale, une guerre qui marquerait la condamnation d'Azeroth.

Le jour précédent le début de la Blizzcon 2017, un extrait d'Avant la Tempête avait été offert dans le goobie bag. On y apprend les informations suivantes :

  • Après le départ de Sylvanas pour les îles Brisées à Legion, des Réprouvés ont créé un conseil afin de gouverner leur peuple et Fossoyeuse, intitulé le " Desolate Council ".
  • Sylvanas est tiraillée entre son rôle de chef de guerre de la Horde et dirigeante des Réprouvés.
  • Lors d'une discussion avec son champion Nathanos à Orgrimmar, elle projette d'attaquer Hurlevent.

Partie 2 : L'incendie de Teldrassil

L'incendie de Teldrassil

Les plans de Sylvanas Coursevent mènent la Horde à brûler l'arbre-monde Teldrassil, demeure des Elfes de la nuit, peu de temps avant le début de l'extension Battle for Azeroth. Le déroulement exact des événements n'est pas encore connu, mais deux nouvelles officielles (Élégie et Une guerre honorable) offertes avec l'édition collector de Battle for Azeroth de l'extension et disponibles plus tard sur le site officiel du jeu, des vidéos d'animation et des suites de quêtes en jeu nous permettront d'en savoir plus.

Sommaire

Extraits des nouvelles : Élégie et Une guerre honorable

Élégie - Alliance
Une guerre honorable - Horde

L'extrait d'Élégie prend place juste avant l'arrivée des champions de l'Alliance à Astranaar. Anaris Ventebois est tuée et Delaryn Lune-d'Été prend le commandement des troupes de Darnassus, qui apprennent le véritable plan de la Horde.

Illustration de l'extrait d'Élégie

Illustration de l'extrait d'Élégie

« Commandant ! cria-t-elle. Commandant ! On nous attaque ! »

Anaris fit volte-face, son visage balafré s’assombrissant de rage. Elle porta le regard sur Ferryn. « Expliquez-vous. »

À l’annonce que leurs frères et sœurs étaient en péril, les Sentinelles cessèrent leur manœuvre, tout leur corps à l’écoute, leur épuisement envolé.

« Des voleurs de la Horde, reprit Delaryn. Nous ignorons leur nombre. Ils ont abattu nos sabres-de-nuit d’abord, afin d’éviter que la nouvelle de leur attaque se répande. De nombreux morts sont à déplorer. Nous avons appris que d’autres avant-postes d’Orneval ont subi le même sort. »

L’espace d’un instant, Anaris la considéra sans mot dire, puis elle pivota sur ses talons pour hurler sur ses subordonnées. « Qu’est-ce que vous faites encore plantées là ? Vous, là, filez jusqu’au bosquet d’Aile-argent ! Voyez si… »

Ferryn émit un rugissement féroce, mais il était déjà trop tard. Sentant les muscles du fauve se bander sous elle, Delaryn sauta de son dos au moment précis où un Réprouvé se laissait tomber de la branche sous laquelle se trouvait Anaris.

Il atterrit sur le dos du commandant et y planta ses lames jumelles alors qu’elle s’écroulait sous son poids. Avec une vivacité remarquable pour un cadavre, l’assassin se redressa d’un bond. L’une de ses dagues vint trancher la gorge de Marua d’un coup net qui manqua de la décapiter.

Avec un feulement de rage, Ferryn fondit sur le Réprouvé tandis que sa bien-aimée, trop lente, en était encore à tirer une flèche de son carquois. Tandis qu’elle l’encochait, elle perçut un mouvement. Sa longue chevelure dorée flottant derrière lui telle une cape, un Elfe de sang avait surgi, toutes lames dehors. Avant que le capitaine n’ait eu le temps d’esquisser un geste, une demi-douzaine d’Elfes de la nuit se trouvèrent vidées de leur sang ou agonisantes sur le tapis verdoyant de la forêt.

Enfin, les Sentinelles se rassemblèrent. L’Elfe de sang s’évanouit aussitôt dans la végétation, mais cela n’avait aucune importance : elles auraient ce lâche avant qu’il ne puisse fuir bien loin. Elles lâchèrent une volée de flèches à travers les arbres, mais aucune ne fit mouche. Le Sin’dorei leur avait échappé.

Le Réprouvé n’eut pas cette chance. Eriadnar se rua sur lui avec son épée, lui entailla le torse, puis lui trancha un bras. Ferryn bondit à son tour sur le tueur, le clouant au sol. Nul doute qu’il faisait appel à tout son sang-froid pour ne pas le mettre en pièces.

Anaris Ventebois gisait sur l’herbe, les yeux grand ouverts, mais leur éclat s’était terni. « Commandant ? appela Eriadnar.

— Elle est morte », trancha durement Delaryn. Même si elle ne pouvait plus passer sa colère sur l’héroïne de guerre, elle n’était pas près de lui pardonner.

« Delaryn, souffla la Sentinelle, tu es notre commandant, désormais. »

L’idée paraissait saugrenue, mais Eriadnar avait raison. Delaryn se ressaisit donc et les rejoignit auprès du prisonnier. À ses pieds, elle découvrit les deux lames qu’il avait laissé tomber, encore couvertes du sang d’Anaris. Elle en ramassa une avec précaution, puis fit signe à Ferryn. Celui-ci s’écarta, non sans adresser un grondement menaçant à sa proie.

Toisant le prisonnier, elle chargea ses mots de toute sa douleur et de toute sa colère : « Parle, Réprouvé, et peut-être te laisserai-je la vie sauve. »

« — La vie ? grogna celui-ci de l’horrible voix d’outre-tombe de ceux de sa race. Voilà longtemps que je ne vis plus, Elfe. »

« — Oh, tu aimes les jeux de mots ? Dans ce cas, passons plutôt au calcul, contre-attaqua Delaryn, avant de désigner son épaule ensanglantée. Tu n’as plus qu’un bras. Si je le retranche, qu’est-ce qu’il reste ? Ou, encore mieux, allons-y petit à petit : je compte encore cinq doigts… Dis-moi quelque chose d’utile, charogne, ou tu n’en auras bientôt plus que quatre. »

Comme il refusait de répondre, elle s’agenouilla pour l’attraper par le poignet et approcha la dague de sa main.

« Très bien ! Je dirai tout », fulmina l’assassin.

C’est bien ce que je pensais : la lame est empoisonnée. Et il a beau avoir déjà un pied dans la tombe, c’est une douleur qu’il préfère s’épargner.

« Quels étaient vos ordres ? »

Les lèvres retroussées sur ses dents jaunes, le Réprouvé éclata de rire. Son haleine fétide percuta Delaryn de plein fouet. Écœurée, elle s’efforça toutefois de rester de marbre.

« J’aurais cru que c’était l’évidence même, la nargua le tueur. Aurait-on exterminé les plus malignes en premier ? Ah, non ! C’est vrai ! Il n’y a pas un Elfe de la nuit plus finaud que l’autre. Devinez quoi ? Un Troll a découpé les oreilles d’un autre de vos commandants. Il les porte en collier, maintenant. »

Delaryn savait qu’il disait très probablement vrai, mais elle ne releva pas la provocation. « Aucune val’kyr ne sera là pour te ramener, si je te plante cette petite chose dans la gorge. »

Elle jeta un coup d’œil à la lame, avant de reprendre sur le ton de la conversation.

« Quel genre de poison as-tu utilisé ? Quelque chose de douloureux, je suppose… Vous aimez bien ça, vous, les Réprouvés. » Puis son ton se fit glacial : « Si tu ne me racontes rien d’intéressant très vite, je vais finir par croire que tu essaies seulement de gagner du temps et que tu n’as aucune information pour moi. »

« — Qui n’essaierait pas de gagner du temps à ma place ? L’existence est un bien précieux. Même nous, nous en sommes conscients. »

Il n’avait pas tort. Les Elfes de la nuit avaient un profond respect pour la vie sous toutes ses formes. Ils ne torturaient pas leurs prisonniers, et répugnaient à faire plus de victimes que nécessaire. Néanmoins, ils n’avaient que du mépris pour ces abominations qu’étaient les Réprouvés.

Quelque chose se glaça dans le cœur de Delaryn, et elle amena le tranchant de la lame à quelques millimètres à peine de l’index de son propriétaire. « Ne me pousse pas à bout ! »

L’assassin au visage putréfié se départit instantanément de sa cruelle expression de triomphe quand il comprit que le nouveau commandant ne plaisantait pas. « Vous ne vaincrez pas. Nous sommes partout. N’avez-vous pas encore compris que c’est sur tous vos postes que nous avons déferlé par dizaines, avec nos poisons les plus atroces ? Et vous, avec vos rusés chasseurs, vos si fameuses Sentinelles, vos druides qui ne font qu’un avec la nature… vous n’avez rien vu venir ! »

Delaryn repensa au message du druide de la retraite de Raynebois. Effectivement, le refuge de Vent-d’Argent n’était pas le seul de leurs avant-postes à avoir subi une attaque. Pourtant, quelque chose sonnait faux dans les paroles du Réprouvé.

« Tu mens ! Quel est votre plan ? La Horde marchait en direction de Silithus. Pourquoi faire le détour par Ornev… »

La réponse se présenta d’elle-même, avec une évidence si douloureuse qu’elle lui fit l’effet d’un coup de poignard dans le ventre.

La flotte des Elfes de la nuit était en route pour Féralas.

Tyrande se trouvait à Hurlevent.

« Vous déblayez le passage », souffla-t-elle avec horreur.

Le Réprouvé répondit par un nouveau ricanement.

Delaryn le menaça de sa dague, mais le rire du voleur s’étrangla dans une quinte de toux sifflante. Sa gorge expulsa une substance gluante, et tout fut terminé. Il avait gagné : ses blessures avaient eu raison de sa non-vie avant que la Sentinelle ne s’en charge elle-même. La Kaldorei ne laissa pas cette ultime provocation du Réprouvé ni la frustration d’avoir gâché de précieuses minutes à l’interroger la détourner de son devoir. Elle avait perdu assez de temps.

D’un bond, elle se releva. « Eriadnar, es-tu blessée ? »

« — Non, mon commandant. »

« — Dans ce cas, va, ma sœur. Cours à Darnassus, aussi vite que le vent. N’engage pas le combat. Ne t’arrête sous aucun prétexte. Dissimule-toi si nécessaire. Mais porte le message à Malfurion : une armée est en route pour la capitale. »

Ferryn reprit sa forme de Kaldorei. « Je vole plus vite qu’elle ne court », suggéra-t-il.

Delaryn refusa son offre d’un signe de tête. « J’ai une autre mission pour toi, Ferryn. File, Eriadnar. Qu’Élune te guide. »

Encore sous le choc, la Sentinelle acquiesça, puis s’élança, aussi vive qu’une flèche.

Le commandant reporta son attention sur le druide. « Toi, tu vas prendre la direction des Tarides. La Horde arrive ; je veux savoir de combien de temps nous disposons avant qu’elle ne soit à nos portes. Va, jusqu’à ce que tu aperçoives leur armée. Ne les provoque pas au combat si tu peux l’éviter. Ton but est de rester en vie et de revenir me faire ton rapport. »

Ferryn hocha la tête. Ils se contemplèrent un moment l’un l’autre. Les mots n’étaient pas nécessaires. Ils avaient déjà pris part à tant de combats, parfois ensemble, parfois chacun de son côté… Et voilà qu’une fois de plus, ils prenaient le chemin de la guerre.

D’un même mouvement, ils s’enlacèrent, puis échangèrent un baiser ardent avant de s’atteler à leurs missions respectives.

Ferryn l’ignorait, mais à chaque fois que leurs routes se séparaient, Delaryn demandait à Élune de le lui ramener sain et sauf. Ce matin encore, elle la suppliait de lui accorder cette faveur, mais, pour la première fois de sa vie, le doute semblait poindre dans son cœur : à l’aube de cette bataille, la bienveillante déesse de la Lune entendrait-elle sa prière ?

Introduction à l'incendie de Teldrassil : suite de quêtes de l'Alliance

De Hurlevent à Silithus
L'attaque de Teldrassil

De Hurlevent à Silithus

Le roi Anduin Wrynn appelle les champions de l'Alliance au donjon de Hurlevent. Il a reçu un message intrigant des agents de l'Alliance postés à Orgrimmar : il semblerait que Sylvanas ait commencé à répandre les graines du conflit. Les rapports montrent que la Horde rassemble une armée qui se dirige vers Silithus.

Avec le potentiel de l'azérite à pouvoir changer le cours des guerres, Anduin n'est pas surpris que la chef de guerre souhaite s'en emparer, mais il est déconcerté par la rapidité dont Sylvanas fait preuve, si tôt après les nombreuses pertes des deux factions sur Argus.

Alors que le roi envoie les champions retrouver Mathias Shaw pour recevoir leurs instructions, ce dernier arrive en hâte et dit avoir de nouvelles informations. Les rapports s'avèrent être faux. Les soldats de la Horde ont dérivé vers le Nord des Tarides, et ils marchent désormais sur Orneval. La plupart des troupes de Malfurion ont déjà levé l'ancre pour Silithus, mais Darnassus a envoyé ses gardes afin de renforcer le village d'Astranaar. Le capitaine Delaryn Lune-d'Été est à leur tête, et c'est auprès d'elle que les champions doivent se rendre et tenir la ville le temps que la flotte de Hurlevent arrive en Kalimdor.

Le roi Anduin Wrynn convoque les champions de l'Alliance

Le roi Anduin Wrynn convoque les champions de l'Alliance

Partie 3 : La bataille de Lordaeron

Bataille de Lordaeron WoW

Scénarios séparés

En jeu, les scénarios de la Horde et de l'Alliance de la bataille de Lordaeron sont séparés. Toutefois, les événements se déroulant en même temps dans l'histoire, ceux-ci sont regroupés dans cette partie.

Bataille de Lordaeron
La contre-attaque de Sylvanas
Arrivée de Jaina
Le destin de Saurcroc

Bataille de Lordaeron

Anduin appelle les champions de l'Alliance à reprendre ce qui leur revient de droit : Lordaeron. L'objectif principal de la bataille, qui débute à l'aube, est de faire répondre de leurs crimes la Horde et sa chef de guerre. Les champions retrouvent Mathias Shaw au port de Hurlevent, qui leur indique qu'ils font partie de la Troisième flotte. À leur signal, le navire du Capitaine Angelica appareille pour Lordaeron.

Au même moment, Sylvanas appelle les champions de la Horde à se rendre auprès du haut seigneur Saurcroc à Orgrimmar : la bataille de Lordaeron a commencé, et Brill est déjà tombée. La maîtresse des Mages Isabella a ouvert un portail à Fort Grommash pour permettre au haut seigneur et aux champions de se rendre directement à Fossoyeuse.

L'Alliance aux clairières de Tirisfal

L'Alliance aux clairières de Tirisfal

Saurcroc arrive à Fossoyeuse

Saurcroc arrive à Fossoyeuse


La Troisième flotte retrouve le général Hammond Clay sur la côte Nord des clairières de Tirisfal. Ce dernier les conduit aux ruines de Brill, désormais aux mains de l'Alliance, afin qu'ils retrouvent Genn Grisetête. Pendant ce temps, les champions de la Horde et Saurcroc portent secours aux civils du quartier de la magie, infiltré par des agents du SI:7. Les habitants évacués, les soldats de la Horde se dirigent vers le centre de la ville. Sur le chemin, ils découvrent deux agents, Mirabelle et Renzik « le kriss », encerclés par des gardes. Toutefois, ces derniers parviennent à s'échapper et à faire diversion pour laisser place à des Druides de la Griffe. Les champions de la Horde doivent éliminer les Druides et les Voleurs de l'Alliance du cœur de la ville.

À Brill, le roi de Gilnéas explique aux soldats de la Troisième flotte que la Horde a déclenché cette guerre avec lâcheté en attaquant Teldrassil, et que leur objectif est d'anéntir leurs vies et celles des générations futures. L'armée de l'Alliance charge alors devant les portes de la cité de Lordaeron et retrouve Anduin Wrynn et les premiers soldats. Les champions de la Horde et Saurcroc ont rejoint Sylvanas et Baine dans la cour Nord, à l'extérieur. Pendant que la machine de guerre à azérite est préparée, les champions et le haut seigneur doivent se jeter dans la bataille et percer la ligne de front de l'Alliance.

Partie 4 : Arrivées à Zandalar et Kul Tiras

Arrivées à Zandalar et Kul Tiras WoW

Sommaire

Horde - Partie 1 : l'extraction de Hurlevent

Infiltrer la prison de Hurlevent
Libération de Talanji et Zul

Infiltrer la prison de Hurlevent

Sylvanas confie au champion de la Horde une mission de la plus haute importance : une escouade composée des meilleurs éléments de la Horde doit infiltrer la Prison de Hurlevent afin de libérer des prisonniers zandalari capturés il y a peu de temps. Tandis que la première arcaniste Thalyssra, Rokhan et le champion de la Horde se rendront à la Prison, Nathanos, Lasan Corne-Céleste et ses aigles les retrouveront au port. Au cas où quelqu'un se ferait capturer, chaque membre dispose d'une Mort subite de Nathanos, potion permettant de se donner la mort, et le chef de guerre et le reste de la Horde nieraient être au courant de la mission.

Cinématique manquante

Une cinématique expliquant en détail la mission confiée par Sylvanas est manquante au tout début de la suite de quêtes.

Une troupe de champions de la Horde doit infiltrer Hurlevent

Une troupe de champions de la Horde doit infiltrer Hurlevent

Prisonnier Saurcroc

Thalyssra, Rokhan et le champion pénètrent dans la prison grâce à un accès aux égouts situé au Repos du lion. La 7e Légion est présente, et des combats doivent être menés avant d'arriver à la partie centrale des souterrains. Rokhan trouve l'endroit où est enfermé le haut seigneur Saurcroc.

Néanmoins, Saurcroc ne souhaite pas retourner à Orgrimmar, dans la Horde de Sylvanas, et pense qu'ils confondent loyauté et honneur. Il sait qu'il n'est pas la personne qu'ils sont venus libérer en priorité, et préfère rester dans sa cellule.

Saurcroc ne veut pas retourner auprès de Sylvanas

Saurcroc ne veut pas retourner auprès de Sylvanas

La princesse zandalari Talanji et Zul le Prophète

La princesse zandalari Talanji et Zul le Prophète


Horde - Partie 2 : bienvenue à Zandalar

Talanji invite le champion à l'accompagner tandis qu'elle se rend au trône. Elle a des choses importantes à lui dire en ce qui concerne son royaume. Zandalar est rempli d'ennemis extérieurs et intérieurs. C'est pour cela qu'elle a fait appel à la Horde et à ses champions. Tandis que les Trolls de sang attaquent les frontières de Zuldazar et enlèvent son peuple pour les emmener au marais de Nazmir d'où ils ne reviennent jamais, le conseil zanchuli minimise cette menace et ont convaincu son père, le roi Rastakhan, de ne rien faire.

Talanji et le champion rencontrent le général Jakra'zet, membre du conseil zanchuli. Il voit d'un très mauvais œil la Horde, et a pour ordre de les escorter auprès du roi, au Trône doré de Dazar'alor. Rastakhan sait que la Horde et Sylvanas veulent la puissance de la flotte zandalari pour affronter l'Alliance, mais il admire également le courage dont ils ont fait preuve pour sauver sa fille. Il sait que Talanji a peur qu'il ne voit pas leurs vrais ennemis, et décide de laisser la Horde prouver sa valeur à Zandalar. Elle peut résider au Grand Sceau, un lieu sacré de Dazar'alor. Le roi nomme ensuite le champion de la Horde porte-parole.

Le roi Rastakhan sur son Trône doré

Le roi Rastakhan sur son Trône doré

Pendant que l'ambassade de la Horde est aménagée et que les premières troupes arrivent avec Nathanos, Talanji et le nouveau porte-parole visitent le Grand Sceau, un des derniers lieux les plus anciens de l'empire zandalari. Thalyssra parvient à téléporter le télémancien en chef Oculeth afin de créer des portails vers les capitales de la Horde, ainsi que le grand chef Baine Sabot-de-Sang. Il avoue être présent afin de veiller sur ce que manigance Sylvanas.

Image de Arrivée Horde Grand sceau BFA
Image de Arrivée Horde Grand sceau BFA
Image de Arrivée Horde Grand sceau BFA

Alliance - Partie 1 : la nation de Kul Tiras

Conseil de guerre à Hurlevent
Arrivée à Boralus

Conseil de guerre à Hurlevent

Anduin convoque d'urgence le champion de l'Alliance à un conseil de guerre au Donjon de Hurlevent avec Genn Grisetête, Jaina Portvaillant et Mathias Shaw. Des agents de la Horde se sont infiltrés dans la Prison et ont libéré deux prisonniers zandalari, une princesse et un prophète. Parmi les huit navires de guerre envoyés par l'Alliance afin de les poursuivre, seul un est revenu. Les survivants racontent avoir été témoins d'une magie étrange et terrifiante ainsi que d'une flotte zandalari impressionnante. Grâce à la magie de Jaina et un marin consentant, le conseil assiste à une vision des événements.

Cinématique : fin de l'extraction de Hurlevent

La vision correspond à la cinématique de l'arrivée du navire de la princesse Talanji à Zandalar, après l'extraction de Hurlevent.

Alliance avec Kul Tiras

Anduin comprend que la Horde désire s'associer avec les zandalari et que l'Alliance n'est pas assez puissante pour les arrêter. Jaina en conclut qu'ils doivent eux aussi trouver de nouveaux alliés, et propose une alliance avec son peuple, les Humains de Kul Tiras. Anduin est d'accord, malgré les risques que doit prendre Jaina, et décide de l'envoyer avec le champion en première ligne. Ils seront suivis par Genn et plusieurs soldats de la 7e Légion afin d'établir une base d'opération, et de veiller sur Jaina.

Jaina n'a quasiment plus aucun contact avec Kul Tiras depuis la mort de son père, Daelin Portvaillant, et son peuple lui reproche énormément la décision qu'elle a prise il y a plusieurs années, à savoir de le laisser mourir pour avoir une chance de former une paix entre la Horde et l'Alliance.

Le conseil de guerre de l'Alliance au Donjon de Hurlevent

Le conseil de guerre de l'Alliance au Donjon de Hurlevent

Alliance - Partie 2 : une nation divisée

Prison de Tol Dagor
Taelia et Cirrus Lafalaise

Prison de Tol Dagor

Le champion de l'Alliance se réveille dans une cellule avec un mur défoncé, et rencontre dans la pièce voisine Flynn Bellebrise. Quelqu'un à Boralus le paye afin de le sortir de la prison de Tol Dagor. Il s'agissait d'une prison normale jusqu'au jour où elle fut rachetée par la compagnie Corsandre. Elle est alors devenue la forteresse privée de Priscilla Corsandre, et les gardes sont autant des bandits que ceux derrière les barreaux. Flynn et le champion parviennent à s'évader en libérant les prisonniers. Ils récupèrent leur équipement, et au passage une poudre mystérieuse très puissante qui leur a permis de faire sauter une porte.

Flynn Bellebrise

Flynn Bellebrise

La prison de Tol Dagor

La prison de Tol Dagor


À l'extérieur, ils retrouvent Taelia, une amie de Flynn, et embarquent sur un bateau pour s'échapper et rejoindre Boralus. Flynn informe à Taelia qu'il a trouvé des informations compromettantes sur dame Corsandre. Taelia reconnait le champion en se rendant compte qu'il s'agit de l'émissaire de l'Alliance qui accompagnait Jaina. Ils finnissent par arriver au port de Boralus, lieu où la plupart des visiteurs ont accès et endroit le mieux gardé de la ville après le Donjon Portvaillant, et découvrent qu'un autre navire de l'Alliance est à quai.

Flynn, Taelia, et le champion de l'Alliance fuient Tol Dagor

Flynn, Taelia, et le champion de l'Alliance fuient Tol Dagor

Partie 5 : Le Cœur d'Azeroth

Le Cœur d'Azeroth WoW
La Chambre du Cœur
Infuser le Cœur
La Damoiselle de vitalité

La Chambre du Cœur

Tandis que les champions de l'Alliance découvrent Kul Tiras et les champions de la Horde Zandalar, Magni Barbe-de-Bronze apparaît afin de les avertir qu'Azeroth désire leur parler et leur remettre un cadeau. En empruntant un téléporteur, ils arrivent dans une salle située sous Silithus, appelée la Chambre du Cœur. Des gisements d'azérite ont percé les murs de la salle, et des nuages de fumée bleu avec des étincelles dorées s'échappent de la pièce centrale.

Magni Barbe-de-Bronze : La voix d'Azeroth est aussi mélodieuse qu'une chanson... même si elle trahit sa souffrance.
Magni Barbe-de-Bronze : Je suis peut-être son porte-parole, mais vous êtes son héraut. Et vous devez vous BATTRE pour elle.
Magni Barbe-de-Bronze : Acceptez ce cadeau... né de son essence. Lorsqu'il gagnera en puissance, il en sera de même pour vous.

Image de Cutscene Coeur d'Azeroth
Image de Cutscene Coeur d'Azeroth
Image de Cutscene Coeur d'Azeroth
Magni Barbe-de-Bronze dans la Chambre du Cœur

Magni Barbe-de-Bronze dans la Chambre du Cœur

Partie 6 : Kul Tiras, royaume de l'Alliance

Kul Tiras, royaume de l'Alliance WoW

À venir...

Partie 7 : Zandalar, empire de la Horde

Zandalar, empire de la Horde WoW

À venir...

Partie 8 : Uldir, les salles de Contrôle

Uldir, les salles de Contrôle WoW

À venir...

Partie 9 : La reine Azshara

La reine Azshara WoW

À venir...

Partie 10 : Les Dieux très anciens

Dieu très ancien N'Zoth

À venir...

Avatar de Arimatras

À propos de l'auteur : Arimatras

Contacter

Joueur de World of Warcraft et de Hearthstone, Arimatras contribue à modérer le réseau Mamytwink, tout en rédigeant de temps en temps des articles sur Mamytwink.com et Hearthstone-Decks.

Retour aux news

Commentaires (63)

Tous les commentaires Top commentaires

Arimatras
  • 270 messages

+
+27
-
C'est avec beaucoup de plaisir que je vous présente l'article qui récapitule toute l'histoire de Battle for Azeroth. Il sera évidemment mis à jour régulièrement dès la sortie de la bêta de l'extension puis au fil des patch :)
Bonne lecture !
Trakknar
  • 14 messages

+
+1
-
Sa a l'air superbe
Glaash
  • 8 messages

+
+4
-
Quel article! Je vais me faire un plaisir de le lire
Merci beaucoup :D
+
+2
-
J'espère qu'Azshara sera le dernier boss de l'extension (ou l'avant dernier). Si c'est que le second, je vois pas comment ils pourront développer sa menace en un patch, qu'ils fassent pas la même erreur qu'avec Kil'jaeden (dit "Le Trompeur", mais je me suis pas senti trompé dans Légion x) ).
Je vois bien un combat final contre elle, comme c'est une servante de N'Zoth, pourquoi pas un combat dans le but d'interrompre un rituel visant à libérer complètement le Dieu Très Ancien de sa prison.
Vaowyn
  • 132 messages

+
+17
-
Voilà pourquoi je ne visiste jamais les autres site d'information sur WoW : parcqu'aucun n'arrive à la cheville du site Mamywtink.
A aucun endroit on ne pourra trouver des guides aussi intuitifs et detaillés avec une mise en page aussi superbe. Merci l'équipe je vous suis tout les jours depuis 2012 et pour encore un moment :)
golthorr
  • 419 messages

+
+6
-
Citation de VaowynVoilà pourquoi je ne visiste jamais les autres site d'information sur WoW : parcqu'aucun n'arrive à la cheville du site Mamywtink.
A aucun endroit on ne pourra trouver des guides aussi intuitifs et detaillés avec une mise en page aussi superbe. Merci l'équipe je vous suis tout les jours depuis 2012 et pour encore un moment :)


Et puis quand on voit le massacre qu'est devenu JudgeHype ces derniers mois. Mamytwink est vraiment le meilleur site fr c'est évident.
Greyven
  • 8 messages

+
+5
-
Vol'jin devient un totem de Thrall?
rinku
  • 1055 messages

+
+0
-
Citation de golthorr
Citation de VaowynVoilà pourquoi je ne visiste jamais les autres site d'information sur WoW : parcqu'aucun n'arrive à la cheville du site Mamywtink.
A aucun endroit on ne pourra trouver des guides aussi intuitifs et detaillés avec une mise en page aussi superbe. Merci l'équipe je vous suis tout les jours depuis 2012 et pour encore un moment :)


Et puis quand on voit le massacre qu'est devenu JudgeHype ces derniers mois. Mamytwink est vraiment le meilleur site fr c'est évident.


Et la commu aussi,sur judgehype c'est souvent pas terrible (pour rester poli).
Vaowyn
  • 132 messages

+
-3
-
Citation de GreyvenVol'jin devient un totem de Thrall?

Vol'jin prend l'apparence de la Horde a la fin de l'extension : en cendre
takato
  • 388 messages

+
+2
-
C'est une blague ou vraiment serieux le coup de "héros de la horde .... vol'jin" et son urne funeraire ? XD je sais qu'on pourra peut etre entrer en contact avec son esprit et il a un très fort lien avec bawonsamdi mais quand meme, ca m'a fait rire de voir son urne comme "héros de la horde"

Ajouter votre réaction

Afin de poster une réaction, vous devez être connecté !

Connexion
Inscription

Retour aux news